Les voeux Parcoursup : quel nombre ?

0
78
Parcoursup nombre de voeux

A toi qui passera
Ton baccalauréat.

Ô toi, élève de terminale ! 
Il est à présent temps de penser 
A ta liste de vœux sans les classer.
Attention, sans être bancale 
Elle devra être composée
De tes différents vœux 
Pour tes études après le bac.
Pour dessiner ta vie en bleu
Génération Zébrée te propose sans traîner
Un article préparatoire
A ce qui va t’arriver…
Choisir dans tes voeux ta formation ! 

Ce qui change entre APB et Parcoursup pour les voeux

A l’époque d’Admission Post-Bac (APB), tu classais tes vœux en fonction de celui que tu voulais le plus. Tu pouvais changer tes vœux de place jusqu’à une date limite. Sans pression. Et tu avais la possibilité de remplir 24 vœux. 

Les sous vœux

Maintenant, pour Parcoursup, c’est différent, bien sûr. Au lieu de 24 vœux, c’est 10 maximum. Mais ! subtilité ! Ces 10 vœux sont ce qu’on peut appeler (pour plus de clarté dans ce monde de brutes) des vœux généraux. Ainsi, pour un vœu, tu as ce qu’on appelle les “sous-vœux” : une même formation mais des lieux différents, par exemple si tu veux faire une école de commerce, un BTS, un DUT, des licences ou des classes préparatoires (CPGE), tu as plusieurs établissements que tu peux sélectionner. Donc par exemple, toutes les écoles que tu veux pour ton bachelor de commerce iront dans ces “sous-voeux”, ou “vœux multiples”. Pour chacun des 10 vœux, tu as un maximum de 20 sous- vœux auxquels tu peux postuler. Par contre, il y a autre chose qui change : l’algorithme ne prendra pas en compte l’ordre de ta liste de vœux, donc pas la peine de les classer. 

A savoir aussi : si tu veux entrer dans un cursus en apprentissage, qui sera forcément une formation sélective, tu auras automatiquement une seconde liste qui se créera, avec possibilité de 10 vœux également. 

Le plus de sous vœux possible

Petit conseil : pour les formations sélectives, il est préférable de formuler le plus de “sous-vœux” possible. Ces formations étant très demandées mais avec un nombre de places limité, le mieux est de maximiser tes chances. Bien sûr, avec un dossier de candidature qui déchire tout et donc notamment une lettre de motivation (ou projet de formation motivé) qui défonce tout le reste. Et donc des voeux, beaucoup de voeux, une multitude de voeux. Autant de voeux que possible.

Les réponses à tes voeux 

Il y a trois types de réponses à tes voeux : le “oui”, le “non” et le “oui, si”. Et ensuite, c’est à toi d’accepter ou non. 

Oui et « Oui, si » : les voeux positifs

Lycéen, lycéenne, futurs étudiants, tu obtiendras les réponses à tes voeux à partir du 19 mai et jusqu’au 17 juillet. Lesdites réponses arrivent en continu entre ces deux dates, c’est-à-dire qu’au fur et à mesure que des places se libèrent dans les diverses formations, tes admissions se précisent en mode “oui” ou “oui, si”. 

Rappel rapide : la réponse “oui, si” à ton vœu, c’est dans le cas où tu as une proposition d’admission de la part de la formation, si et seulement si tu acceptes de “suivre un parcours de réussite adapté à votre profil”. C’est-à-dire une remise à niveau, comme des cours de soutien, comme du tutorat. L’idée est de t’accompagner dans la réussite de tes études supérieures. 

Si tu as obtenu une admission, donc un « oui » dans une formation que tu souhaitais, ainsi que ton bac, tu n’as plus qu’à aller faire ton inscription administrative. 

La liste d’attente ou « en attente » : no panic

Pour certains de tes voeux, tu seras probablement sur liste d’attente. Pas de panique si c’est le cas, la liste dégrossit au fur et à mesure que les différents étudiants choisissent définitivement une formation, ce qui annule leurs autres candidatures. 

C’est une procédure d’admission qui diffère de celle d’APB et qui est ainsi plus longue : pour l’ancêtre de la plateforme actuelle, tu n’avais pas ce principe de sous-vœux, tu n’avais que 24 possibilités par étudiant. Là, si tu fais dix vœux avec 20 “sous-vœux” à chaque fois, ça fait 200 vœux à traiter pour chaque personne… Forcément que c’est plus long. Eh oui, l’orientation post-bac, l’accès à l’enseignement supérieur, c’est tout un programme…

« Non » : les voeux de la phase complémentaire

En fait, à partir du 19 mai, si tu n’as reçu que des réponses négatives de la part des formations sélectives que tu visais (BTS, DUT, classes préparatoires…) et que tu es sur liste d’attente pour le reste, tu peux le signaler et demander un accompagnement individuel ou collectif dans ton lycée ou ton établissement si tu es en réorientation, ou encore dans un CIO (Centre d’information et d’orientation), si jamais tu envisages d’autres choix d’orientation. 

Le début

La procédure complémentaire commence à partir de fin juin. Entre le 29 juin et le 1er juillet, tu devras te connecter à ton compte Parcoursup pour indiquer les vœux qui t’intéressent toujours. 

Une autre liste de voeux

Jusqu’au 11 septembre, tu peux ensuite participer à la phase complémentaire. Celle-ci te permet de recommencer une liste de 10 vœux, mais seulement dans les formations qui disposent encore de places. 

La Commission d’accès à l’enseignement supérieur : t’aider dans tes voeux

Enfin, à partir du moment où tu as eu les résultats du bac mais toujours pas de formation, tu peux demander un accompagnement personnalisé, depuis ton compte Parcoursup, à la Commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) de ton académie. Tu bénéficieras de l’attention particulière de cette commission, qui devra étudier ton dossier et t’aider à obtenir une formation se rapprochant le plus de ton projet professionnel, et dans la limite des places disponibles, bien sûr.  

A tous les candidats : happy Parcoursup ! En te souhaitant une bonne affectation, dans des filières qui te correspondent, la team GZ t’embrasse fort et te dit qu’elle croit en toi ! 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here