école d'animation 3D
Temps de lecture : 5 minutes

Article mise à jour le 22 décembre 2021.

Les vacances de Noël approchent. Parcoursup approche, le bac approche… Et toi, tu en es encore à te demander ce que tu feras après le bac. Ou plutôt, tu sais ce que tu as envie de faire, mais tu ne sais pas comment t’y prendre pour y parvenir et tu cherches des informations… Justement ! Tu tombes bien : voici une présentation des études en école d’animation 3D. Chausse tes lunettes, on t’explique tout ça !

Qu’est-ce que l’animation 3D ? 

Quand on parle d’animation, on parle d’images de synthèse, c’est-à-dire des images créées de toutes pièces sur des logiciels, au contraire d’un film où l’on voit des humains jouer des rôles. Quand on parle d’une image en 3D, on veut dire qu’en plus de la largeur et de la hauteur, il y a du volume. Donc, quand on parle d’animation 3D, ce sont des images de synthèse en volume. Par exemple, le film Avatar, avec les grands êtres bleus, est passé au cinéma en 3D. Et c’était incroyable, parce que la 3D donne du relief et rend donc les images plus présentes, plus réelles, plus vivantes. La 3D donne de la perspective, comme le carré qui peut se transformer en cube. 

Des écoles recrutent hors-Parcoursup, ça t’intéressera peut-être 🙂

Qu’apprend-t-on en école d’animation 3D ? 

Une école d’animation 3D t’apprendra les différentes étapes de réalisation d’une animation en 3D. Cela implique d’apprendre des techniques d’écriture d’un storyboard : avant tout, il doit y avoir une idée d’histoire, un fil rouge. Pour l’illustrer, on dessine les images de l’histoire une à une, cela permet de synthétiser les principaux plans et images-clés. C’est comme le plan d’une dissertation ou d’un commentaire : sur le brouillon, on écrit le plan, de manière la plus détaillée possible. Voilà ce qu’est le storyboard. Ce terme est très répandu dans le domaine de l’animation, mais aussi dans ceux de la publicité et du cinéma. C’est la fondation de toute histoire. 

Mais ce n’est pas fini ! Tu apprendras également des techniques de stylisme, de photographie et de mise en scène, avant de passer à la réalisation technique du projet, ce qui demande une formation à différents logiciels et outils, qui permettront la réalisation finale du projet. 

Les matières enseignées en école d’animation 3D

Quelques cours que tu pourras avoir pour apprendre la création numérique 3D : la modélisation 3D, les techniques d’animation, le motion design (ou comment mettre en mouvement un personnage), la mise en perspective, le character design (ou la création de personnages), les « effects » (effets 3D), les images de synthèse, les arts appliqués (à la différence des arts plastiques, qui sont la création d’un objet original, comme une peinture ou une sculpture, les arts appliqués sont le domaines des designers, c’est-à-dire le travail de la forme et de la fonction de ce qui nous entoure : habitat, vêtements, communication…), l’infographie 3D, le game design (ou la conception de jeux de A à Z, donc concevoir l’environnement, les personnages…), le matte painting (ou peinture sur cache : procédé où une plaque de verre sur laquelle une partie du décor est peinte est placée devant la caméra), la motion capture (ou capter le mouvement : technologie qui permet d’enregistrer les mouvements d’une personne ou d’un objet et de les reproduire dans un environnement virtuel), les effets spéciaux, le story board, la postproduction (dont le montage vidéo), le webdesign, le concept art (ou illustration qui sert à traduire une idée et/ou une atmosphère d’ensemble durant les recherches graphiques), le design interactif, les outils informatiques d’infographie, le design graphique, les logiciels de PAO (Illustrator, Indesign), la communication visuelle… 

Tu apprendras aussi bien sûr à utiliser des logiciels et outils d’animation 3D (ou logiciels CAO) tels que Maya, qui est un logiciel de modélisation, After effects, Layout, Zbrush, 3ds max, Autodesk… 

Comment se passe la formation ?

En première année, tu apprendras les bases de l’animation 3D : comment utiliser tel ou tel logiciel, comment faire un storyboard qui tient la route, les bases de la modélisation 3D… Il faut commencer par de petits pas pour arriver au sommet des escaliers, sinon tu t’essoufles trop vite (jeune padawan !). En deuxième, troisième ou quatrième année, tu pourras te spécialiser dans un domaine particulier de l’animation 3D, tel que le game art, le cinéma 3D ou encore motion design… 

Ces formations proposent parfois des ateliers et/ou workshops pour approfondir tel ou tel domaine. Certaines écoles invitent également les étudiant.es à des visites de studios et à des rencontres avec des professionnel·les et/ou ancien·nes élèves. 

Deux options existent : tu peux soit faire une formation initiale soit une formation en alternance. La première est une formation qui se passe majoritairement sur le lieu de la formation, avec quelques stages en entreprise à faire, par exemple ici, dans un studio d’animation. La seconde se passe également sur le lieu de formation mais aussi en entreprise, pour apprendre directement sur le terrain. 

Comment entre-t-on dans une école d’animation 3D ? 

Les écoles d’animation 3D attendent de leurs futur.es élèves un certain niveau. Le recrutement se fait donc par un concours où seront testées tes connaissances non seulement dans les domaines de l’informatique, du design, mais aussi de culture générale. 

Pour te préparer à ces concours, tu peux passer par une classe prépa art, un cursus d’une année qui te donnera les cours nécessaires pour réussir tes études d’art et tes concours. Ces classes préparatoires recrutent après le baccalauréat, via Parcoursup, un dossier et un entretien. La MANAA ou mise à niveau en arts appliqués n’existe plus suite à une réforme. C’est maintenant un cursus en trois ans qui s’appelle le DN MADE, qui est la fusion de plusieurs formations dont la MANAA. Tu pourras aller te renseigner sur Internet si ça t’intéresse… 🙂 

De plus, quand tu passeras les concours, tu devras envoyer ton dossier scolaire, ton CV et ta lettre de motivation. 

Attention, les frais de scolarité peuvent se révéler élevés selon l’école que tu choisiras. 

Quels métiers après une école d’animation 3D ? 

De nombreux possibles s’ouvriront à toi, une fois que tu auras ton diplôme en poche. Tu pourras continuer tes études avec, peut-être, un master ? Ou alors, tu pourras devenir game designer, animatrice ou animateur 2D-3D, infographiste 3D, chef·fe de projet 3D, motion designer, graphiste 3D, ou encore webdesigner… 

De même, tu pourras travailler en freelance, mais aussi en école de cinéma, école d’infographie, de design… 

Focus sur… l’Ecole Supérieure des Métiers de l’Image, du Son et de la Création 2D-3D ou EMC

École privée fondée en 1989 et reconnue par l’Etat et la profession, l’EMC ou École des Métiers de la Communication propose de nombreuses formations différentes permettant d’accéder aux métiers des domaines du cinéma, de l’audiovisuel, du son, du graphisme et aussi de la 3D. 

Une part importante de son projet pédagogique ? L’alternance en entreprise obligatoire. Ainsi, quelle que soit la formation choisie dans cette école (sauf les classes préparatoires), tu devras trouver une entreprise qui acceptera de te prendre en alternance ou stage alterné, sur un rythme de deux semaines par mois. Attention, cette école coûte assez cher, mais il est possible de financer ta formation grâce à l’alternance.

Si on se penche sur la formation en animation 3D : Le cursus 3D Motion est construit comme une progression de la polyvalence vers la spécialisation, de l’artistique vers la technique, du workshop vers les projets lourds., nous dit le site internet. 

En effet, la première année se nomme ici “Prépa 3D Motion” et propose 3 axes : une ouverture à la culture visuelle (image, cinéma, graphisme…), un travail sur les techniques d’expression artistique et une mise en application directe de ces techniques : tu apprendras ainsi de manière concrète ce que sont le storyboard, le dessin vectoriel… 

La seconde année se penche sur ce que l’école appelle “les fondamentaux”. C’est une année de tronc commun où les techniques de 2D et 3D sont abordées via différents logiciels professionnels. 

Enfin, les troisième et quatrième année sont celles de la spécialisation : cinéma d’animation, jeux vidéo, motion design, ou effets spéciaux de cinéma ? Tu seras le/la seul·e à pouvoir choisir !  

Pour plus d’informations sur ce cursus, n’hésite pas à aller à la pêche aux infos sur le site web de l’EMC, école d’animation 3D et/ou tu peux même les appeler directement 🙂 

Sur ce, on espère que cet article t’a plu et que tu as trouvé quelques réponses aux questions que tu peux te poser ! Bon courage pour Parcoursup et n’oublie pas de te reposer pendant les vacances… Si, si, c’est important, promis !

Continue la lecture