Les études supérieures, fais ton choix !

1
146

Si tu lis ces quelques mots, c’est que tu dois avoir passé l’épreuve du baccalauréat avec succès. Et pour cela, un grand bravo camarade, adieu la terminale place à la vie étudiante. Tu souhaites maintenant t’orienter vers des études supérieures qui te conviennent. Une classe prépa, une licence professionnelle, un BTS, une grande école ou encore une année universitaire ? Chez Génération Zébrée, nous te guidons vers les différentes opportunités qui s’offrent à toi concernant les études supérieures. Spoiler alerte ! L’une des propositions te permettra même de concilier voyage et études… 

Les études courtes : BTS, DUT.

Dans un premier temps le brevet de technicien supérieur, plus couramment appelé BTS. Ce dernier s’adresse aux étudiants ayant déjà une idée précise de leur projet professionnel et souhaitant gagner en compétence rapidement. En 2 ans, il te permettra d’obtenir un diplôme que tu pourras transformer en licence (3 ans), ou master (5 ans), si tu t’en sens capable. Il existe environ 500 BTS et plus d’une quarantaine de spécialités concernant le DUT. De la communication à l’immobilier en passant par l’audiovisuel et le social, tout est envisageable ! A la différence d’un BTS, le DUT se prépare dans un IUT (Institut Universitaire de Technologie). Il se veut un peu plus généraliste que le BTS.

Avec en moyenne 30 élèves par classe, une trentaine d’heures de cours par semaine et quelques devoirs à la maison, il n’y aura pas vraiment de différence avec ton année de terminale si ce n’est concernant la professionnalisation.

L’enjeu c’est d’être opérationnel et répondre aux besoins d’une entreprise dans un domaine professionnel précis.

L’université : de la licence au doctorat.

Le fameux campus universitaire ! En semaine, tu assisteras aux cours magistraux en amphithéâtre. Tu participeras à des travaux pratiques et/ou dirigés, des séquences d’observation ou de mise en situation professionnelle.

Entre temps tu profiteras du campus et de ses services peu coûteux. Le Restaurant Universitaire, le crous, le pôle étudiant ou les espaces sportifs.

Amphithéâtre universitaire

Tu auras l’occasion de rencontrer des étudiants et étudiantes venant d’autres filières que la tienne, d’autres fac. D’ailleurs la dimension associative est très importante, l’université s’apparente à une mini-société dans laquelle tu pourras y faire des rencontres axées sur la pratique d’une activité sportive, culturelle ou disciplinaire.

Concernant le travail personnel, l’université correspond plutôt à des profils autonomes et organisé, attend toi donc à avoir du travail en dehors des cours.

Intégrer une université n’est également pas coûteux mais se révèle être une expérience unique n’ayant rien à voir avec celle que tu auras vécu dans un lycée général ou une école supérieur dans le cadre d’une réorientation.

Erasmus : les études à l’étranger.

Étudier à l’étranger ? C’est possible ! Les bourses, l’accompagnement de l’État, la demande de visa et une petite dose de courage, c’est tout ce qu’il te faut pour être étudiant à l’étranger.

Erasmus est un programme européen d’échanges étudiants qui permet une mobilité d’études ou de stage en entreprise dans plus de 33 pays. La mobilité internationale te permettra évidemment d’améliorer tes compétences en langues étrangères et principalement en anglais. 

Choisir des études à l’étranger, c’est aussi faire le choix de quitter sa famille, ses amis, mais c’est aussi découvrir une multitude de cultures et paysages différents de ceux que nous pouvons connaître en France.

Les écoles spécialisées.

Accéder aux écoles spécialisées, c’est faire le choix d’un métier, ou tout du moins d’un secteur : écoles de commerce, écoles d’ingénieurs, écoles d’art, écoles de communication et de marketing…

Que ce soit en grande école ou en école spécialisé il faut tout d’abord réussir à se projeter sur 5 ans, et garder en tête que plus tu va avancer dans la formation, plus il va falloir te spécialiser dans un domaine précis, par exemple : l’école de communication et marketing > spécialisation marketing > puis marketing digital en mastère. Quoi qu’il en soit les débouchés sont nombreux après l’obtention du diplôme.

Saches que si tu souhaites intégrer une école spécialisée tu devras passer un concours d’entrée ainsi que des examens sélectifs. Tu pourras ainsi démontrer ta culture générale, tes compétences en langues étrangères, en rédactionnel ou encore en raisonnant sous-forme d’étude de cas.

Les frais d’inscription avoisinent en moyenne les 7000 euros par année et il est même possible d’intégrer une école spécialisée en admission parallèle, c’est-à-dire lors de la 2ème ou 3ème année du cursus par exemple. Tout au long du cursus scolaire tu devras accumuler des crédits ECTS, ils te permettront de valider les semestres de la première année à l’obtention d’un master ou d’un MBA.

Les classes préparatoires et grandes écoles.

Pendant 2 à 3 années la classe préparatoire te permettra d’avoir les compétences nécessaires pour intégrer une école. Les filières sont proposées sont : scientifiques, littéraires, économiques et commerciales.

En CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles), les acquis sont régulièrement évalués pour s’assurer que les étudiants progressent. Bien souvent les notes sont faibles en début de scolarité… Entreprendre des études supérieures ce n’est pas une mince affaire !

Une progression efficace dans le cursus te permettra une bonne préparation aux concours pour un accès assuré à ton seul objectif : l’école.

Finalement, des études supérieures il y en a pour tous les profils. De la rigueur nécessaire pour intégrer l’université, en passant par la persévérance pour maintenir son niveau en classe préparatoire, cela ne dépend que de ton dossier de candidature et surtout ta motivation !

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here