école d'audiovisuel formation orientation
Temps de lecture : 5 minutes

Article mise à jour le 10 mars 2022.

Heyyy ça se passe le lycée, les études ? Si tu es ici, ça n’a rien d’un hasard, je suis sûr que tu commences à réfléchir à ton orientation ! Et oui, ton Parcoursup, c’est comment ? Tu sais où tu vas ? Tu veux tenter ta chance dans le cinoche ou le TvShow, mais tu sais pas trop trop ? En tout cas le domaine du son et de l’image ? Déjà, ça s’appelle l’audiovisuel ! Si ce milieu t’intéresse, tu tombes bien : on éclaire ta lanterne sur les écoles d’audiovisuel ! Alooooors, heureux·se ?

Qu’est-ce que l’audiovisuel ?

Commençons par une définition. Simple, basique. L’audiovisuel réunit le son (du latin audio, is, ire, écouter, entendre) et l’image (visuel, du latin video, es, ere, voir). On peut prendre en compte dans l’audiovisuel la radio, la télévision, le cinéma, les médias et Internet.

Qu’apprend-t-on en école d’audiovisuel ?

Une école d’audiovisuel te donnera une vision globale des métiers et possibilités de l’audiovisuel. Tu entreras en contact avec plusieurs spécialités de ce fantastique univers, à la découverte des créateur·ices de décors, aux monteur·euses, durant des formations de bac+2 à bac+5. Tu apprendras à écrire des scénarios de films, à réaliser des émissions, des documentaires, à filmer selon un angle précis, en contre-plongée, par exemple… Et d’ailleurs, ces formations te permettront bien évidemment de maîtriser le vocabulaire, ainsi que l’ensemble des concepts de l’univers de la production audiovisuelle comme un pro ! Et oui : très professionnalisantes par leurs modules et contenus, elles te donneront l’occasion d’aller sur le plateau pour pratiquer !

Les matières enseignées en école d’audiovisuel

Et plus concrètement, ça se passe comment ? Quelles matières rythmeront tes journées durant ces formations ? Quelles compétences y développeras-tu avant d’intégrer les tournages, les plateaux, studios, cabines de prises de son et autres espaces de post-production ? Et bien, l’art du tournage, la science du montage, le maniement et l’utilisation des perches son n’auront plus de secrets pour toi !  Au cœur des studios, tu auras l’occasion de te familiariser avec la réalisation sonore, la composition, les métiers de la télévision et son univers, l’infographie et le graphisme, les effets spéciaux numériques ou réels à travers la maquillage et l’accessoirisation, les arts du spectacle…

N’oublions pas aussi l’analyse filmique, l’étude de toute la culture associée au milieu (cinéma, musicale, journalistique, générale), l’histoire de l’audiovisuel et du cinéma, la compréhension de l’environnement économique de l’audiovisuel, de ses aspects réglementaires à travers une introduction au droit, la gestion de production, la retouche de l’image, la post-production, l’exploitation et l’utilisation des équipements et logiciels, la communication visuelle…

Tu peux le constater, les possibilités offertes par ces écoles sont multiples pour aller au bout de tous tes projets, qu’ils soient très créatifs, ou plutôt orientés vers la technique ! L’idée ? Plus tu auras des cours différents, plus tu pourras trouver ce pour quoi tu es fait·e spécifiquement… Après tout, il est évident que tu y trouveras de quoi t’épanouir !

Comment se passe la formation ?

Comme de nombreux parcours en école, ou même à l’université, les premières années sont les plus généralistes. Plus tu avanceras dans tes études, plus la spécialisation que tu auras choisie te mènera à une professionnalisation et une intégration rapide dans le monde du travail. Tu seras aussi amené·e à faire des stages en entreprise et l’alternance est également possible… Histoire de savoir ce qui te plaît le plus 😉 Par exemple, dans les écoles d’audiovisuel, il y a plusieurs grandes catégories, dont trois se distinguent particulièrement : Cinéma, Son et Journaliste Reporter d’Images (ou JRI pour les initié·es, c’est-à-dire quand tu fais des reportages audio et vidéo).

Comment entre-t-on dans une école d’audiovisuel ?

Parcoursup ou not Parcoursup ? That is the question…

On me dit dans l’oreillette que ces écoles sont assez sélectives en général : pour y entrer, tu dois réussir un concours qui testera ta créativité, ton niveau de culture générale et tes compétences techniques. Tu peux y accéder en post-bac ou à partir de bac+2 !  

Un petit mot sur les prix : généralement, les écoles publiques d’audiovisuel sont gratuites. Les écoles privées, quant à elles, affichent des prix pouvant aller de 4000 à 10 000 euros par an.

Quels métiers après une école d’audiovisuel ?

Grand·e journaliste sans peur qui ira courir en Ukraine façon Rémy Buisine pour informer les français·es depuis le terrain ? Super réal’ qui mettra brillamment en scène des scénar’ à en tomber des marches rouges du festival de Cannes ? Monteur·euse de vidéo qui transformera en or les prises de vues les plus laborieuses grâce à ses supers-pouvoirs de montage ? Who knows, really ? Un métier moins connu que ceux cités plus haut, comme : ingénieur·e du son, cadreur·euse, monteur·euse, chargé·e de post-production ? Ou encore, mixeur·euse, motion designer·euse ou prothésiste – maquilleur effets spéciaux ? Ou même, l’osera-t-on… famous YOUTUBER ? Maybe, maybe not… Dans tous les cas, c’est ton tur-fu et en tiens les rênes ! Let’s gooo !

Tu veux en savoir plus sur ces métiers passionnants ? Alors consulte nos fiches métiers en cliquant juste en dessous !

Focus sur… le bachelor plasticien maquilleur effets spéciaux de l’EICAR

D’abord, peut-être te demandes-tu : c’est quoi l’EICAR ? Tu t’en doutes peut-être mais breaking news : c’est une école d’audiovisuel ! D’après leur site internet, une école de cinéma et de télévision. Elle existe depuis 1972 à Paris, et plus récemment à Lyon. L’école s’est installée cette année sur 2 nouveaux campus flambants neufs. Les derniers étages du campus parisien offrent une vue imprenable sur la capitale. D’ici, tu aperçois le Sacré Coeur, la tour Eiffel… Et tu penses directement à tout l’héritage que notre Ville Lumières a laissé au cinéma ! C’est une école privée, qui prône et met en place une pédagogie axée sur l’expérimentation, l’autonomie des élèves pour mener leurs projets, grâce notamment à des emplois du temps aménagés pour favoriser le “learning by doing”, ce qui est plutôt une bonne idée dans une école d’audiovisuel. 

Récemment, en plus de leurs nombreuses autres formations, cette école a ajouté un “bachelor plasticien maquilleur effets spéciaux” à son arsenal. Cette formation qui “vous permet d’apprendre la mise en œuvre des concepts esthétiques adaptés aux besoins d’un projet audiovisuel” a pour objectif de te former aux techniques et méthodes nécessaires pour ancrer les volontés d’une direction artistique dans un projet audiovisuel, contribuant ainsi à son réalisme et à son ambiance !

En fait, si tu t’imagines grand·e maquilleur·se et créateur·rice de costumes sur le plateau de la Chronique des Bridgerton by Netflix, ou impliqué·e sur l’adaptation d’un roman à succès de science fiction, il semble que ce bachelor soit fait pour toi ! Continuons à examiner la présentation. Ce qui attire l’œil, c’est quand même cette phrase : pendant la formation, tu pourras apparemment “imaginer et créer l’aspect physique des personnages à travers le maquillage, la coiffure et les costumes, ainsi [que] concevoir les espaces fictionnels dans lesquels ces personnages évoluent.” L’idée, finalement, c’est de te permettre de concevoir des décors du corps et de l’espace de manière adaptée au scénario. Si on traduit : la direction artistique fera appel à tes compétences, à ta créativité, ta minutie et ton sens du détail pour retranscrire fidèlement l’imagination du réalisateur !  

Grâce à cette formation, tu pourras devenir : maquilleur·euse, prothésiste FX, posticheur·euse, directeur·ice artistique, créateur·ice de costumes, costumier·e, habilleur·euse, scénographe, ensemblier·e, assistant·e décorateur·ice, accessoiriste… 

Ce bachelor, particulièrement séduisant par le contenu de son programme de formation et son approche pédagogique, t’intrigue et t’intéresse ? Alors si tu souhaites en savoir plus à son égard (à son EICAR ? ), il y a le site internet de l’école que tu peux aller visiter, notamment cette page, qui regorge d’informations utiles. Je t’entends nous remercier… Mais de rien,  c’est un plaisir de t’orienter vers les meilleures formations 😉 Tu peux également consulter une super vidéo, réalisée pour découvrir le métier d’Elise, prothésiste maquilleuse effets spéciaux qui a suivi cette formation !

Comme toujours la team espère que cet article t’a plu et que ta lanterne est maintenant mieux éclairée qu’avant. Et, of course, on te dit toujours bon courage pour Parcoursup, les épreuves de fin d’année (même si on sait plus trop quand elles sont exactement, lol) et on ajoutera de ne pas oublier de se reposer parce que c’est hyper important ! La bise de la team Zébrée !

Continue la lecture