Les métiers d’avenir : ils arrivent !

3
445

Tu te poses beaucoup de questions sur ton avenir ? Ou alors tu as trouvé un métier qui te plaît mais qui ne recrute pas tellement ? Sur Génération Zébrée, on valorise énormément  les métiers appelés d’avenir, c’est-à-dire notamment, ceux qui recrutent à fond. ET, on a une ex-cel-len-te nouvelle pour toi : des métiers d’avenir, il y en a beaucoup dans tous les secteurs.

La déf’ claire et concise

Métiers d’avenir : nom masculin pluriel

D’abord, il faut savoir que l’expression « métiers d’avenir » désigne les métiers les plus recrutés par les entreprises aujourd’hui. On peut ajouter aussi que ce sont des métiers pour lesquels les spécialistes prévoient des gisements d’emplois importants dans les trois, cinq, dix prochaines années. Pour t’expliquer tout ça, Génération Zébrée se base sur les données publiées par les différents observatoires des métiers. Ainsi que des données présentées par l’enquête besoin en main d’oeuvre de Pôle Emploi.

Les secteurs qui recrutent

Métiers d'avenir : je vois, je vois...

De nombreux secteurs qui recrutent sont concernés par les métiers de demain : les métiers de l’artisanat, les services aux particuliers, l’armée de l’air, l’industrie agroalimentaire, les métiers de l’environnement, les métiers du web, les métiers de la restauration, les métiers de l’animation, les métiers de l’hôtellerie, les métiers de l’aide à la personne, les métiers du paramédical, les métiers de la communication, les métiers de la banque, les métiers du bâtiment travaux publics, les métiers de l’informatique, les métiers du commerce et les métiers du transport.

Ça fait pas mal de secteurs et c’est une bonne chose, puisque les jeunes bacheliers comme toi auront donc le choix pour trouver un job à leur vie (NB : chaussure à leur pied, job à leur vie, tadaaaaam !) dans les prochaines années. Tu vas donc pouvoir t’orienter de manière à ce que cela corresponde à ton projet professionnel de manière assez précise.

Découvrir les métiers d’avenir

Pour te donner une idée…

Vieillissement de la population, – donc le départ à la retraite – économie verte ou encore l’informatique, les opportunités d’emploi sont et resteront nombreuses.

Métiers d'avenir : je vois, je vois...

Les différents métiers d’avenir

Histoire de découvrir les différents métiers, quelques exemples : tu as le créateur d’applis (aka développeur web) métier déjà très recherché aujourd’hui, le Super Geek (aka Technicien informatique), le Roi du pétrole (aka spécialiste Carburant), le créateur de sacs en cuir, le mécano, l’analyste de données… Mais aussi les viticulteurs, le surveillant pénitentiaire, l’auxiliaire de vie, l’audioprothésiste, le caissier, l’ambulancier, l’aide-ménagère, le chef d’équipe renseignement électronique, le chaudronnier, le data manager, les arboriculteurs (= ceux qui cultivent les arbres), les attachés commerciaux, les cadres commerciaux, l’éducateur spécialisé, le commis de cuisine, le chargé de clientèle, le data scientist ,chef de projet, le chef de produit, le conseiller clientèle ou encore l’agent d’entretien

De nombreuses possibilités

Certains de ces métiers qui recrutent ne requièrent que des formations courtes. Parfois ils ne demandent que le niveau bac. Te spécialiser dans des compétences qualifiantes bien particulières peut être un plus. Aie aussi bien en tête qu’une recherche d’emploi demande parfois de la patience. Et quand tu as trouvé ton nouveau métier, il te faut l’apprivoiser et t’y habituer toi-même.

Comme tu peux le voir, les emplois d’avenir concernent énormément de secteurs. Si tu as besoin d’une preuve supplémentaire, tu peux aller checker notre top 5 des métiers qui recrutent ! En bref, tu peux te dire que toi, comme les autres jeunes diplômés, avez de nombreuses opportunités d’emploi !

Les compétences de ces nouveaux métiers

Enfin, une dernière info par rapport à tous les métiers d’avenir : il faut quand même partir du principe que pas mal de métiers vont se transformer au fil des années, ils vont évoluer d’une manière encore difficile à imaginer aujourd’hui. C’est-à-dire que ce qui comptera pour se faire recruter, ce sera surtout les compétences à développer et qui n’étaient pas ou très peu exploitées avant. Un exemple : avant internet, le métier de développeur n’existait absolument pas. Aujourd’hui, il est possible de se former au code de plein de manières différentes et le secteur de l’informatique n’a pas fini d’avoir de nombreux débouchés !

Hard skills & soft skills

Également, dans le futur, on te parlera beaucoup de hard skills et de soft skills. D’abord, les hard skills : ce sont tes compétences techniques mesurables, donc comment tu te débrouilles sur Photoshop ou Première, par exemple. Quant aux soft skills, ce sont les qualités humaines à mettre en avant, comme ton humour, ton empathie, ta manière de communiquer, la manière dont tu travailles en équipe ou encore ta capacité à arriver à l’heure, ou pas. Bref, ta personnalité, ton savoir-être, tes hard skills et le marché de l’emploi t’ouvrira ses portes ! Et si jamais tu te rends compte que ton premier choix n’était pas le bon, une reconversion professionnelle est toujours possible…

Ce qui comptera à la fin, ce sera quand même ta capacité d’adaptation dans un environnement qui évoluera de plus en plus vite… Un peu en mode caméléon, mais pas trop quand même !

Métiers d'avenir : s'adapter en mode caméléon

3 COMMENTS

  1. […] Une trentaine d’écoles de commerce font partie de la CGE (= les écoles prestigieuses), sur environ 200 établissements français. Bien, on a parlé du label. Maintenant : seules les écoles de la CGE ont le droit de reprendre le titre – normalement réservé aux universités – de master. D’ailleurs, ce n’est pas seulement un titre, mais un grade. Il s’agit du diplôme historique des écoles de commerce et du plus sélectif. Il a même encore une spécialité, puisqu’il applique le programme grande école. Difficile ? Oui, parce que les grandes écoles de commerce impliquent de grandes responsabilités ! Inatteignable ? Non ! A la clef ? De nombreux débouchés, garantie d’une bonne insertion professionnelle, potentiellement même un métier d’avenir ! […]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here