Temps de lecture : 6 minutes

Article mise à jour le 2 mai 2022.

S’intéresser à la transition agroécologique, c’est se poser des questions sur l’avenir des productions agricoles. Si tu es sensible au maintien de la biodiversité, que tu aimerais concilier technologies et respect de la nature… Voilà quelques idées, questions et projets qui suscitent également l’intérêt de centaines d’enseignants-chercheurs, d’étudiants et même de lycéens, déjà prêts à relever ces défis ! Toi aussi, tu veux contribuer à l’avènement d’un monde plus durable, sain et respectueux du vivant sous toutes ses formes ? Bonne nouvelle, Génération Zébrée a deux trois infos croustillantes à te partager à ce sujet ! Après nos deux articles sur les métiers de l’électricité, nous continuons notre tour d’horizons des métiers d’avenir pour les ingénieurs de demain !

Sans plus attendre, partons à la découverte d’une école d’ingénieurs qui révolutionne les formations d’ingénieurs agronomes. Guidée par des valeurs fortes et une excellence pédagogique qui fait la part belle à l’innovation, elle présente de nombreux avantages pour tous ceux qui aimeraient changer le monde. Au cœur de Toulouse, la ville rose, j’ai nommé l’école d’ingénieurs de PURPAN !

La transition agroécologique, le défi des ingénieurs de demain

La transition agroécologique, qu’est ce que c’est ?

D’abord, entendons nous bien : une piqûre de rappel ne fait jamais de mal. Même pour ceux qui savent de quoi nous parlons lorsqu’il s’agit de transition agroécologique. Et pour les autres, cela évitera de quitter l’article pour aller chercher la définition sur un moteur de recherche ! La transition agroécologique, de manière simplifiée, désigne le changement de modèle agricole en train de voir le jour. Elle permet de répondre aux nombreuses turbulences que connaît le secteur. Parmi celles-ci, la détérioration des sols, la difficile protection des cultures dans le respect de la biodiversité et la condition paysanne. Auxquels il faut ajouter l’augmentation exponentielle de bouches à nourrir sur la planète ! Pour répondre à ces enjeux, les modèles agricoles du futur ont besoin d’acteurs motivés. Capables de répondre à ces problématiques en comprenant les filières concernées. Ils seront enclins à innover, curieux et dotés d’une ouverture d’esprit indéniable. Voilà qui correspond parfaitement à la définition des ingénieurs agronomes de demain !

L’ingénieur agronome de demain, est-ce toi ?

Pour devenir acteur de ce changement et contribuer à une transition agroécologique réussie, les compétences que devra présenter l’ingénieur idéal sont nombreuses. Identifier et formuler des problématiques afin d’y apporter des solutions pertinentes constituent les missions principales du métier d’ingénieur. Les secteurs agricoles et agroalimentaires ne dérogent pas à cette règle. Avec les crises que le milieu traverse, les opportunités sont nombreuses et les projets essaiment aux quatre coins du globe. La génération Z voit ici un superbe terrain de jeu s’offrir à elle. En prime, des centaines de métiers de “sens” sont à découvrir, et encore des centaines d’autres, restent à inventer.

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir ingénieur ?

Des nombreux savoirs faire théoriques et techniques sont autant de cordes que les ingénieurs doivent tendre à leur arc. Savoir concilier les temps de conception de modèles viables et durables avec les temps d’action, pour les mettre à l’épreuve des réalités du terrain est également un pré-requis fondamental ! La rigueur, le pragmatisme, la capacité d’organisation et l’état d’esprit entreprenant sont des “softs skills” qui feront de toi un ingénieur capable de réinventer le modèle agricole ! Il faut également souligner que les excellents ingénieurs devront démontrer leur capacité à manager et fédérer une équipe autour d’un projet. Ainsi, les formations d’ingénieurs s’ouvrent à de nouveaux enseignements. L’accumulation de savoirs faire techniques s’accorde désormais avec des cours de gestion d’entreprise, de sociologie ou encore de marketing.

Relever le défi de la transition agroécologique en choisissant PURPAN

L’école d’ingénieurs de PURPAN, une centenaire qui va de l’avant !

L’école a beau avoir ouvert ses portes en 1919, son excellence académique n’a pourtant pas pris une ride. En se dotant d’outils pédagogiques innovants, elle propose aujourd’hui des arguments de taille pour attirer sur son campus les lycéens les plus motivés à l’idée de relever le défi de la transition agroécologique. L’école n’a néanmoins pas oublié les valeurs qui ont fait sa force et sa singularité depuis sa création. En effet, la formation humaine et l’accompagnement des étudiants occupent une place toute particulière dans les programmes dispensés. Au fondement du projet pédagogique et humain de l’école, ces deux dimensions permettent à chaque étudiant de s’épanouir dans son cursus et d’y exprimer tout son potentiel. Quoi de mieux pour un étudiant que de se sentir épaulé dans sa conduite de projet ? Et encore plus quand l’encadrement pédagogique le soutient et l’oriente vers les meilleures opportunités ? Finalement, nous pouvons dire que l’école met tout en œuvre pour favoriser l’insertion professionnelle de ses étudiants, au travers de ses nombreux stages et expériences internationales.

L’insertion professionnelle proche du plein emploi

Au-delà des périodes de stage et de formation à l’étranger, l’école de PURPAN offre à ses étudiants la possibilité d’effectuer ses études en alternance et en apprentissage. Avoir un pied dans le monde de l’entreprise, accumuler de l’expérience à l’étranger valorisent fortement la formation de l’étudiant Purpanais. Ces initiatives permettent au futur ingénieur de comprendre les enjeux de la transition agroécologique, en adoptant une vision d’ensemble et nourrissent sa réflexion. Tout cela grâce en découvrant de nouveaux modèles et processus, qui émergent aux quatres coins de la planète. Ces dispositifs sont fortement appréciés par les recruteurs des secteurs de l’agriculture, de l’environnement et du vivant. Sachant qu’ils représentent le principal vivier d’emploi en France, c’est ultra positif ! Alors qu’aujourd’hui 95% des diplômés de PURPAN occupent un poste 6 mois après leur sortie d’école. Un bon signe qui montre que les ingénieurs agronomes sont très recherchés ! La formation d’ingénieurs dispensée à PURPAN permet d’acquérir de solides bases communes sur la connaissance des filières du secteur. En dernière année, c’est la spécialisation qui permet d’orienter son projet professionnel. Vers un ou plusieurs des quelques 300 métiers auxquels forme l’école, on peut dire que tu auras l’embarras du choix

Initier la transition agroécologique par l’expérimentation

C’est vrai, le titre de l’article force le clic. Au fur et à mesure de ta lecture, tu te demandes encore et toujours pourquoi nous nous essayons à une (trop peu) discrète référence à l’émission préférée des parisiens en manque de ruralité. La réponse est pourtant simple ! Dans cet article, après avoir contextualisé la transition agroécologique, nous avons dressé le portrait des ingénieurs de demain. Ils seront en mesure de relever ces défis et, finalement, nous t’avons présenté une des écoles françaises les plus disposées à les former. J’aimerais désormais attirer ton attention sur le formidable outil dont PURPAN s’est doté. Afin de former ses étudiants aux problématiques agricoles actuelles et favoriser l’innovation, PURPAN est une des deux seules écoles de France à disposer de sa propre exploitation agricole. A quelques kilomètres du campus toulousain, c’est le campus de Lamothe (c’est le nom donné à la ferme). Il permet de favoriser la transition agroécologique et la valorisation durable des productions agricoles, plutôt cool non ?

Le campus de Lamothe, terreau expérimental de la transition agroécologique

Le campus de Lamothe permet aux étudiants de PURPAN d’expérimenter leurs projets de transition agroécologique.
  • Lieu de cultures hétérogènes et d’élevage bovin et disposant aussi de quelques ruches, la réflexion autour de la production et de la transformation agricole permet aux étudiants d’évaluer la durabilité des systèmes. Tout en adoptant les contraintes économiques et environnementales du terrain, essentielles pour une expérimentation réaliste. Ainsi, la viabilité des ambitieux projets de développement de circuits courts ou encore de numérisation de l’agriculture sont passés au crash test !
  • L’existence d’un tel outil permet à l’école de PURPAN de développer une nouvelle approche pédagogique. Passage obligatoire pour chaque élève de première année au cours d’une immersion de 48h, pénétrer sur l’exploitation constitue parfois le premier contact des étudiants avec la réalité de l’univers agricole. Et quel plaisir ! Cela permet aux enseignants-chercheurs de transmettre à leurs étudiants des compétences et savoirs faire mis à l’épreuve par la pratique.
  • La recherche et le développement de nouveaux modèles de production agricole durables occupent une place de choix au coeur de Lamothe. Ils transforment les étudiants sensibles à la transition agroécologique en fabuleux ingénieurs capables de la mettre en œuvre. 
  • Véritable lieu d’expérimentation et de découverte, le campus de Lamothe permet de partager à l’ensemble des acteurs des secteurs agricole et agronomiques les innovations les plus marquantes, les réussites des étudiants et valoriser leurs projets. Et oui, au travers de journées portes ouvertes à destination des professionnels et citoyens, l’excellence académique de PURPAN rayonne ! Grâce à ces projets de transition agroécologique portés par les étudiants, le campus de Lamothe est une superbe vitrine !

Pour ma part, même si l’agriculture, l’agronomie et les sciences du vivant ne sont pas mes domaines de prédilection. J’ai cependant la conviction que de tels dispositifs sont très favorables à l’émergence d’une génération d’ingénieurs agronomes. Ces derniers seront capables de mettre en oeuvre la transition agroécologique nécessaire aux enjeux de notre société future. Et toi, alors ? As-tu envie de relever ce défi ? Je peux te garantir une chose : à PURPAN, tu découvriras, par une approche pédagogique unique basée sur l’expérimentation, une multitude de projets exaltants ! 

Continue la lecture