BTS MÉTIERS AUDIOVISUEL

BTS métiers audiovisuel
Temps de lecture : 4 minutes

Salut toi ! Tu es passionné·e par la vidéo, le son, l’image, bref, le domaine de l’audiovisuel, les tournages te fascinent et tu as même commencé à tourner toi-même de petits court-métrages ? Tu voudrais travailler dans le cinéma ? Le BTS métiers de l’audiovisuel est peut-être fait pour toi ! Action ! 

Qu’est-ce que c’est ? 

Le brevet de technicien·e supérieur se prépare en deux années et vise l’insertion professionnelle. C’est une formation post-bac très pratique et intensive. Le BTS métiers de l’audiovisuel propose une formation courte pour travailler dans le secteur audiovisuel grâce à tes compétences techniques. Les étudiant·es choisissent entre 5 spécialisations : 

  • Le technicien métiers de l’image veille à la qualité de l’éclairage et réalise des prises de vue.
  • Son homologue pour le son réalise des captations et du montage son, du mixage, de l’illustration et de la diffusion sonore.
  • Le technicien en montage ou post-production effectue le montage ou la postproduction d’une œuvre ou d’un produit audiovisuel.
  • Le technicien en ingénierie et exploitation des équipements a en charge le choix, la mise en œuvre et l’exploitation des équipements.
  • Le technicien en gestion de production assure le suivi administratif, juridique et financier d’un projet.

Le BTS métiers de l’audiovisuel est un diplôme d’Etat de niveau III, délivré par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Organisation du BTS métiers audiovisuel 

Sur une semaine, en BTS métiers de l’audiovisuel, tu auras 31 heures de cours, incluant des travaux dirigés et des travaux pratiques. Tu suivras des enseignements généraux comme des enseignements professionnels. Leur volume horaire peut varier selon le choix de l’option. A noter que l’option gestion de production est la moins scientifique des cinq car elle privilégie l’économie, l’anglais et la gestion. 

Plus précisément, voici les cours que tu auras et leur potentiel volume horaire, valable pour les deux années de BTS : 

Option gestion de la production 

  • Culture audiovisuelle et artistique : 8h
  • Anglais : 3h
  • Economie et gestion : 5h 
  • Technologie des équipements et supports : 4h
  • Technique et mise en oeuvre : 11h

Option métiers de l’image

  • Culture audiovisuelle et artistique : 8h 
  • Anglais : 1,5h
  • Sciences physiques : 4h 
  • Economie et gestion : 1,5h 
  • Technologie des équipements et supports : 5h 
  • Technique et mise en oeuvre : 11h

Option métiers du son

  • Culture audiovisuelle et artistique : 8h 
  • Anglais : 1,5h
  • Sciences physiques : 4h 
  • Economie et gestion : 1,5h
  • Technologie des équipements et supports : 5h
  • Technique et mise en oeuvre : 11h

Option techniques d’ingénierie et exploitation des équipements

  • Culture audiovisuelle et artistique : 6h 
  • Anglais : 1,5h
  • Sciences physiques : 4h
  • Economie et gestion : 1,5h 
  • Technologie des équipements et supports : 7h 
  • Technique et mise en oeuvre : 11h

Option métiers du montage et de la postproduction 

  • Culture audiovisuelle et artistique : 6h
  • Anglais : 1,5h 
  • Sciences physiques : 4h
  • Economie et gestion : 1,5h 
  • Technologie des équipements et supports : 5h
  • Technique et mise en oeuvre : 11h

Quand tu n’es pas en alternance dans ce milieu professionnel, tu effectues un stage entre 4 et 5 mois (ou 8 à 12 semaines) en société de production audiovisuelle, dans une chaîne de télévision, une boîte de production de documentaires… pour compléter ta formation et mettre un orteil ou deux dans le monde professionnel. Lorsque tu es en formation en alternance, cependant, l’organisation du cursus diffère, mais c’est très bien pour la professionnalisation. 

Pour quels profils est cette formation ? 

Cette formation est pour celles et ceux qui sont fasciné·es par le monde audiovisuel, que ce soit par l’image, le son, les deux… Si tu adores créer de petits films, que tu ne t’arrêtes pas tant avant que le montage ne soit précis et avec de belles transitions, les trucages te font vibrer comme jamais, tu as toujours un projet audiovisuel sur le feu, tu souhaites avoir le plus d’expérience professionnelle possible dans ce domaine… Cette formation est alors probablement pour toi ! 

Quelles spécialités au bac pour entrer en BTS métiers audiovisuel ? 

Cette formation recrute en BTS métiers de l’audiovisuel recrute au niveau bac, juste après le bac. Tu peux avoir un baccalauréat général, spécialités Arts, Numérique et Sciences Informatiques et Humanités, littérature et philosophie. Tu peux aussi avoir un bac technologique STI2D ou STMG (avec l’option gestion de production). Ou encore : un baccalauréat professionnel Systèmes électroniques (avec l’option techniques d’ingénierie et exploitation des équipements). 

Quelles sont les conditions d’admission ? 

Quand tu as repéré une école d’audiovisuel dans laquelle tu veux entrer, l’admission se fait sur le site de l’école puis un entretien. Cependant, pour certaines formations, il faut s’inscrire sur Parcoursup. 

Débouchés : exercice du métier et/ou poursuite d’études

Exercice du métier

  • Les titulaires de l’option métiers de l’image travaillent dans le domaine de la production audiovisuelle : fonctions d’opérateur·e de prises de vue, de cadreur·euse, de caméraman/camérawoman, d’assistant·e.
  • Pour  l’option métiers du son : fonctions d’opérateur son, monteur·euse son, mixeur·euse, sonorisateur·e, d’assistant·e son ou studio, technicien·ne d’antenne, de technicien·e mastering et restauration sonore.
  • Pour l’option montage et postproduction : fonctions de monteur·euse, de monteur·euse postproduction ou assistant·e monteur·euse postproduction, de truquiste, vidéographiste.
  • Pour l’option techniques d’ingénierie et exploitation des équipements : duplication, exploitation de régie finale, ingénierie, exploitation vidéo, reportage, trafic, studio, maintenance…
  • Pour l’option gestion de production : il/elle démarre comme assistant·e de production, adjoint·e de chef·fe d’atelier de production, responsable de planning, régisseur·euse.

Autres métiers possibles : journalisme reporter d’images, chargé·e de production dans l’audiovisuel, technicien·ne lumière, assistant·e effets spéciaux, chef·fe monteur·euse, chef·fe étalonnage, ingénieur·e du son… 

Poursuite d’études 

Si tu le souhaites, tu peux poursuivre tes études après un BTS en licence professionnelle dans le domaine des techniques et activités de l’image et du son ou de l’activité et techniques de communication. De nombreuses spécialités sont possibles : nouveaux métiers de la vidéo numérique, technologies créatives pour le son et les arts du spectacle, acquisition et traitement d’image, gestion de la production audiovisuelle, production de magazines télévisés… Et tu peux aussi postuler dans des écoles de cinéma comme la FEMIS ou Louis Lumière

On espère que cet article t’aura été utile et qu’il aura éclairé de la bonne manière ton futur ! Coupez !