Orientation après le bac : choisir la bonne formation

Temps de lecture : 4 minutes

Tu as trimé pour ça, et enfin, tu l’as eu ton bac ! Il te faut maintenant choisir ton orientation après le bac, c’est à dire ce que tu feras l’année prochaine si tu es élève en Terminale ! Études longues ou courtes, grandes écoles, formations médicales ou pharmaceutiques… bienvenue dans le monde des études supérieures ! À toi de faire le bon choix. Et si entre conseils amicaux et conseils de pros, tu ne trouves toujours pas ta voie, Génération Zébrée te file quelques tuyaux. C’est cadeau !

Que choisir après le bac ?

Maintenant que tu as décroché ton bac, tu dois réfléchir au métier que tu veux exercer plus tard. Et pour acquérir les compétences et les expériences requises pour le job de tes rêves, il te faut opter pour une formation adaptée. Longues études ou cursus court, à toi de saisir toutes les opportunités pour construire ton avenir et choisir ton orientation après le bac.

Les formations courtes

Après ton bac, pourquoi ne pas t’orienter vers un BTS (Brevet de Technicien Supérieur) ou un BUT (Bachelor Universitaire Technologique) ? Ces cursus courts te fourniront des bases techniques, technologiques ou professionnelles.
Tu peux choisir cette voie, en venant d’un bac général (Bac S, Bac ES, Bac L) comme technologique (Bac STMG, Bac STI2D, etc…)
De nombreux employeurs privilégient les étudiants qui disposent d’un bac+2, car leur formation est plus axée sur la pratique. De plus, sache que les formations en BTS  et en BUT englobent de nombreux secteurs d’activités : assurance, banque, communication, métiers de l’audiovisuel, hôtellerie, tourisme et bien d’autres encore.

Le parcours universitaire

L’université est accessible à tous les bacheliers, des séries générales comme technologiques. À toi de découvrir les nombreuses filières proposées et de faire un choix en fonction de ton profil et de tes aspirations. Cependant, il faut savoir que certains parcours ont des places limitées.
En intégrant une structure publique, l’une des bonnes nouvelles est que tes frais de scolarité seront relativement bas. Si tu es passionné par l’enseignement, le droit ou encore le secteur de la santé, tu te feras facilement une place dans une université mais il y en a pour tous les goûts : économie, sciences sociales, sciences humaines, physique, chimie, mathématiques, sciences politiques, toutes les disciplines peuvent s’apprendre à la fac !

Les classes préparatoires pour intégrer les grandes écoles

La prépa, tu connais ? Ce sont des classes proposées par les lycées pour te préparer aux concours d’entrée des grandes écoles. Une fois ton bac en poche, tu peux intégrer ces classes spécialisées, connues pour proposer un rythme intense de cours pour te permettre de décrocher les concours que tu vises et rejoindre l’école de tes rêves.
Ce cursus s’adresse principalement aux élèves de terminales généales qui souhaitent poursuivre leurs études supérieures vers de Grandes Ecoles.
Les littéraires se formeront pour intégrer des écoles normales supérieures (ENS) de lettres, de sciences sociales ou d’arts et design. De leur côté, les prépas scientifiques préparent les concours aux grandes écoles d’ingénieurs pendant que les profils plus économiques présentent les grandes écoles de commerce.

A lire aussi

Ecoles d’ingénieurs : comment choisir ?

Tout savoir sur les écoles de commerce

Les écoles d’ingénieurs ou les écoles de commerce post bac

Si tu as envie de poursuivre tes études en école d’ingénieurs ou en école de commerce, sache que tu as la possibilité de rejoindre des écoles d’ingénieurs avec prépa intégrée ou des écoles de commerce post bac. Cela signifie que tu les intègres directement après le bac et que tu y passes 5 ans pour obtenir ton diplôme bac +5.

Les écoles de commerce post bac

Ecoles d’ingénieurs post bac : la vérité

Les établissements spécialisés

Ces écoles spécialisées proposent un cursus de six mois à un an. Tu y découvriras des formations dans de nombreux domaines comme le service dans les forces policières ou l’armée, le secteur social (assistant social, éducateur spécialisé…), l’architecture et l’art (urbanisme, édition, design, graphisme…) ou le paramédical (infirmier, podologue, orthophoniste…).

Où trouver les informations sur les formations post-bac ?

Tu as une petite idée de ce que tu veux faire après le bac ? Il est temps de te renseigner sur les différents établissements de ta région (ou ailleurs). Tu peux recourir à Internet pour t’informer sur les possibilités d’orientation après le bac. Cependant, pour être bien fixé sur ton avenir, pense à consulter des professionnels de l’enseignement supérieur.
Dans toute la France, les Centres d’Informations et d’Orientation (CIO) n’attendent que toi. Des conseillers d’orientation t’assisteront pour définir ton profil et pour t’indiquer les filières qui te conviennent le mieux. Tu peux aussi te rendre dans différents salons d’orientation. Durant ces manifestations, tu pourras t’informer sur les filières générales (cursus bac+2/3) et celles qui sont plus spécialisées (grandes écoles, métiers du numérique ou de la santé…).
Ces événements sont l’occasion idéale pour rencontrer des étudiants et des professeurs de plusieurs établissements et pour te faire une idée plus précise des formations existantes. Enfin, rends-toi aux journées portes ouvertes des établissements qui t’intéressent. Profites-en pour t’imprégner des différentes atmosphères afin de déterminer quel établissement est fait pour toi.
Tu ne peux pas te déplacer ? Pas grave ! Connecte-toi sur le site Génération Zébrée. Définis ton profil (ton parcours, les métiers qui t’intéressent, etc.) et laisse la magie de l’algorithme opérer. Il ne te restera plus qu’à découvrir les suggestions Génération Zébrée !

Choisir ta formation

Parcoursup or not Parcoursup ?

Avec plus de 600 nouvelles formations référencées sur Parcoursup en 2021, tu auras largement le choix entre les 17 000 parcours proposés, toutes filières confondues. Écoles de commerce ou d’ingénieurs, universités, institutions formant aux métiers de la culture ou établissements paramédicaux… à toi de voir ce qui te convient.
Pour info, certaines institutions ne passent pas par Parcoursup pour recruter leurs étudiants. C’est notamment le cas de l’ENSBA (École nationale supérieure des beaux-arts de Paris), de l’ENSCI – Les Ateliers (École nationale supérieure de création industrielle) ou d’une partie des écoles d’études politiques. Certaines écoles de commerce, paramédicales ou sociales n’y figurent pas non plus.
À toi donc de t’inscrire à LA formation qui t’ouvrira les portes de ton avenir !

Une méthode d’orientation qui a fait ses preuves…

Temps de lecture : 3 minutes

« Comment accompagner mon ado à s’orienter ? » « Par où commencer pour m’orienter ? » … Génération Zébrée a la réponse ! Nous avons développé une méthode d’orientation innovante. Notre démarche mixe data science et sciences humaines pour apporter une réponse innovante et efficace à la question de l’orientation. On vous la fait découvrir…

Continue reading

Et si on parlait, orientation positive ?

data scientist
Temps de lecture : 3 minutes

Pour faire face à ces enjeux d’une génération qui se perçoit comme sacrifiée (cf : La génération Z face à l’avenir), Génération Zébrée adopte et partage une toute nouvelle philosophie, celle de l’orientation positive ! Ok, mais ça veut dire quoi l’orientation positiveContinue reading

La génération Z face à son avenir

Visuel-blog-génération-sacrifiée.png
Temps de lecture : 3 minutes

La jeunesse, d’aujourd’hui comme hier, est face à des choix d’orientation où le rêve, le souhaitable, et le possible se confrontent à des procédures, des structures et des moyens. Comment choisir son avenir et trouver sa place dans une société en devenir ? Une question qui reste bien pointue et complexe pour bon nombre d’entre nous et encore plus pour cette nouvelle génération, la génération z face à son avenir…

Continue reading

Les métiers d’avenir : ils arrivent !

Temps de lecture : 4 minutes

Tu te poses beaucoup de questions sur ton avenir ? Ou alors tu as trouvé un métier qui te plaît mais qui ne recrute pas tellement ? Sur Génération Zébrée, on valorise énormément  les métiers appelés d’avenir, c’est-à-dire notamment, ceux qui recrutent à fond. Et on a une ex-cel-len-te nouvelle pour toi : des métiers d’avenir, il y en a beaucoup dans tous les secteurs.

La déf’ claire et concise

Métiers d’avenir : nom masculin pluriel

D’abord, il faut savoir que l’expression « métiers d’avenir » désigne les métiers les plus recrutés par les entreprises aujourd’hui. On peut ajouter aussi que ce sont des métiers pour lesquels les spécialistes prévoient des gisements d’emplois importants dans les trois, cinq, dix prochaines années. Pour t’expliquer tout ça, Génération Zébrée se base sur les données publiées par les différents observatoires des métiers. Ainsi que des données présentées par l’enquête besoin en main d’oeuvre de Pôle Emploi.

Les secteurs qui recrutent

Métiers d'avenir : je vois, je vois...

De nombreux secteurs qui recrutent sont concernés par les métiers de demain : les métiers de l’artisanat, les services aux particuliers, l’armée de l’air, l’industrie agroalimentaire, les métiers de l’environnement, les métiers du web, les métiers de la restauration, les métiers de l’animation, les métiers de l’hôtellerie, les métiers de l’aide à la personne, les métiers du paramédical, les métiers de la communication, les métiers de la banque, les métiers du bâtiment travaux publics, les métiers de l’informatique, les métiers du commerce et les métiers du transport.

Ça fait pas mal de secteurs et c’est une bonne chose, puisque les jeunes bacheliers comme toi auront donc le choix pour trouver un job à leur vie (NB : chaussure à leur pied, job à leur vie, tadaaaaam !) dans les prochaines années. Tu vas donc pouvoir t’orienter de manière à ce que cela corresponde à ton projet professionnel de manière assez précise.

Découvrir les métiers d’avenir

Pour te donner une idée…

Vieillissement de la population, – donc le départ à la retraite – économie verte ou encore l’informatique, les opportunités d’emploi sont et resteront nombreuses.

Métiers d'avenir : je vois, je vois...

Les différents métiers d’avenir

Histoire de découvrir les différents métiers, quelques exemples : tu as le créateur d’applis (aka développeur web) métier déjà très recherché aujourd’hui, le Super Geek (aka Technicien informatique), le Roi du pétrole (aka spécialiste Carburant), le créateur de sacs en cuir, le mécano, l’analyste de données… Mais aussi le surveillant pénitentiaire, l’auxiliaire de vie, l’audioprothésiste, l’ambulancier, l’aide-ménagère, le chef d’équipe renseignement électronique, le chaudronnier, les arboriculteurs (= ceux qui cultivent les arbres), les attachés commerciaux, les cadres commerciaux, l’éducateur spécialisé, le commis de cuisine, le chargé de clientèle, le data scientist ,chef de projet, le chef de produit, le conseiller clientèle ou encore l’agent d’entretien

De nombreuses possibilités

Certains de ces métiers qui recrutent ne requièrent que des formations courtes. Parfois ils ne demandent que le niveau bac. Te spécialiser dans des compétences qualifiantes bien particulières peut être un plus. Aie aussi bien en tête qu’une recherche d’emploi demande parfois de la patience. Et quand tu as trouvé ton nouveau métier, il te faut l’apprivoiser et t’y habituer toi-même.

Comme tu peux le voir, les emplois d’avenir concernent énormément de secteurs. Si tu as besoin d’une preuve supplémentaire, tu peux aller checker notre top 5 des métiers qui recrutent ! En bref, tu peux te dire que toi, comme les autres jeunes diplômés, avez de nombreuses opportunités d’emploi !

Les compétences de ces nouveaux métiers

Enfin, une dernière info par rapport à tous les métiers d’avenir : il faut quand même partir du principe que pas mal de métiers vont se transformer au fil des années, ils vont évoluer d’une manière encore difficile à imaginer aujourd’hui. C’est-à-dire que ce qui comptera pour se faire recruter, ce sera surtout les compétences à développer et qui n’étaient pas ou très peu exploitées avant. Un exemple : avant internet, le métier de développeur n’existait absolument pas. Aujourd’hui, il est possible de se former au code de plein de manières différentes et le secteur de l’informatique n’a pas fini d’avoir de nombreux débouchés !

Hard skills & soft skills

Également, dans le futur, on te parlera beaucoup de hard skills et de soft skills. D’abord, les hard skills : ce sont tes compétences techniques mesurables, donc comment tu te débrouilles sur Photoshop ou Première, par exemple. Quant aux soft skills, ce sont les qualités humaines à mettre en avant, comme ton humour, ton empathie, ta manière de communiquer, la manière dont tu travailles en équipe ou encore ta capacité à arriver à l’heure, ou pas. Bref, ta personnalité, ton savoir-être, tes hard skills et le marché de l’emploi t’ouvrira ses portes ! Et si jamais tu te rends compte que ton premier choix n’était pas le bon, une reconversion professionnelle est toujours possible…

Ce qui comptera à la fin, ce sera quand même ta capacité d’adaptation dans un environnement qui évoluera de plus en plus vite… Un peu en mode caméléon, mais pas trop quand même !

Envie d’aller plus loin ? Tu peux également consulter une infographie intéressante sur les métiers qui vont recruter le plus entre 2019 et 2030 !

Métiers d'avenir : s'adapter en mode caméléon