Diplôme d'Etat d'Architecte
Temps de lecture : 4 minutes

Article mise à jour le 27 juillet 2022.

Hello toi ! Tu es intéressé·e par le Diplôme d’Etat d’Architecte ? Un vieux rêve d’enfant ? Une réflexion en construction ? Tu es au bon endroit ! Laisse-nous t’aider à dessiner les plans de ton futur ! C’est parti !

Qu’est-ce que c’est ? 

Le métier

Bâtiment public ou privé, maison, immeuble… l’architecte s’occupe des différentes étapes de la réalisation d’un ouvrage, de la conception à la réception, tout en tenant compte des contraintes financières et techniques. 

Étapes du travail d’un·e architecte : 

  1. Etudier la faisabilité du terrain
  2. Dessiner la première esquisse du projet (plans)
  3. Respecter les contraintes réglementaires, exigences client, enjeux écologiques
  4. Construire l’avant-projet : type de matériaux, les couleurs choisies, les surfaces à construire, l’estimation globale du coût des travaux et les délais de réalisation…
  5. Déposer le dossier pour obtenir le permis de construire
  6. Dessiner les plans d’exécution
  7. Comparer plusieurs entreprises du bâtiment pour faire un choix
  8. Rédiger un document détaillant la nature de chaque corps de métier (maçonnerie, électricité…) + caractéristiques des matériaux préconisés 
  9. Remettre ce document avec plan de l’avant-projet à l’entrepreneur·e
  10. Assurer la direction technique des travaux. 

Les études

C’est un parcours en 5 ans ou plus (tu peux te spécialiser, petit.e chanceux.se), sur le modèle licence (= bac+3) mais qui s’appelle ici le DEEA ou Diplôme d’Etudes en Architecture. C’est le premier cycle d’études d’architecture. Le master (= bac+5) ou second cycle des études d’architecture vient donc après le DEEA et se nomme, quant à lui, le DEA, c’est-à-dire le Diplôme d’Etat d’Architecte. Tu l’obtiens après ces 5 années. 

Organisation de la formation 

Cette formation se compose de cours magistraux, conférences, TD (= Travaux Dirigés) et de séminaires. Le second cycle correspond à 120 crédits ECTS divisés en 4 semestres, c’est-à-dire deux années (M1 puis M2).

Tu pourras retrouver des cours tels que : 

  • Une approche stratégique du développement urbain
  • Architecture navale
  • Super-immeuble équipé et évolutif et flexible
  • Structure/Architecture
  • Territoires à risques
  • Formes et figures de la théorie architecturale
  • L’expérience de la ville
  • Architecture, Environnement, Construction
  • Les espaces de l’habitat
  • Patrimoine, projet et tourisme
  • Territoires en projet : architecture, urbanisme et environnement
  • Ville, architecture et transition énergétique
  • Architectures et urbanismes des espaces coloniaux méditerranéens au XXe siècle
  • Architectures urbaines
  • mécanique et résistance des matériaux
  • Acoustique
  • Urbanisme et aménagement
  • … 

Avec des options, par exemple : 

  • Arts Plastiques
  • Construction
  • Economie
  • Informatique
  • Sociologie
  • Ville, paysage et territoire

Ces études demandent beaucoup de travaux personnels et en groupe. Les enseignements transversaux et d’initiation à la recherche sont également proposés. La visite de chantiers peut également être au programme de cette formation. 

Tu pourras aussi effectuer un stage pratique de 8 semaines à temps plein pendant ton master. Il donnera lieu à la rédaction d’un mémoire. 

Tu peux préparer ton Diplôme d’Etat d’Architecte (ou DEA) en formation initiale, mais aussi en alternance, en formation continue ou encore par VAE, c’est-à-dire la Validation des Acquis de l’Expérience. 

Il existe 20 écoles nationales d’architecture et 2 écoles privées. Et tu peux aussi les retrouver

Pour quels profils est cette formation ? 

Si cet article te parle, réveille des choses en toi, si de base l’architecture est l’une de tes passions, si tu a-dores décorer ton intérieur (ou le redécorer une énième fois), si tu imagines sans cesse des bâtiments, des maisons… si tu aimes dessiner, notamment à l’aide d’une règle (comme des plans), si tu t’intéresses beaucoup à l’histoire de l’architecture ou à tout ce qui a un rapport avec l’architecture… Et bien, potentiellement que cette formation est faite pour toi ! 

Quelles spécialités au bac pour faire un Diplôme d’Etat d’Architecte? 

En baccalauréat général, des spécialités scientifiques sont conseillées, telles que Mathématiques, Physique-Chimie et Sciences et Vie de la Terre. En bac technologique, tu peux aller directement en STI2D (sciences et technologies de l’industrie et développement durable) option architecture. Ou aussi, STD2A, mais demande aussi conseil à tes professeur·es, iels sauront. Ou même, un bac professionnel TB2A. Cette formation recrute au niveau bac. 

Quelles sont les conditions d’admission ? 

Ok, donc l’idée pour intégrer une école d’architecture, c’est de passer par un concours d’entrée en post-bac. Ce sont en effet des études qui se passent juste après le bac, tu l’auras compris. En niveaux bac+2/+3, la sélection s’effectue par concours internes aux écoles. 

Débouchés : poursuite d’études et/ou exercice du métier

Poursuite d’études

  • HMONP : après le DEA, tu peux effectuer une année en plus pour obtenir l’Habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre. Avec cette habilitation, tu es maître·esse d’oeuvre. 

Plusieurs diplômes peuvent compléter ton DEA : 

  • Les DPEA (= diplômes propres aux écoles d’architecture) spécialisations : design, scénographie, architecture navale, architecture et philosophie. 
  • Le DSA (= diplôme de spécialisation et d’approfondissement en architecture) avec 4 mentions : projet urbain, maîtrise d’ouvrages, risques majeurs, patrimoine.

Et sinon : 

  • Tu peux aussi te spécialiser : habitat urbain, restauration, monuments historiques, enseignement…
  • Tu peux aussi envisager les professions d’architecte du paysage, d’aménageur ou d’urbaniste.

Exercice du métier

Les titulaires du DEA peuvent bosser comme salarié·es en agence, agent·es de l’Etat au sein des collectivités territoriales, remplir des missions de consultant·e pour l’Etat, collectivités ou particuliers. Au sein d’une agence, tu es salarié·e et peux être dans l’équipe projet (conception, premières esquisses, dépôt dossier pour le permis de construire). Ou alors tu peux aussi être dans l’équipe chantier, c’est-à-dire dans la réalisation des plans, négociations, constructions et direction des travaux. 

Avec une HMONP, tu portes le titre d’architecte (si tu es au préalable inscrit·e à un tableau régional du conseil de l’Ordre des Architectes) et peux exercer en libéral (et avoir ton cabinet d’architecture), à la tête d’une équipe ou en association. 

Possibles autres métiers : urbaniste, paysagiste, enseignant·e-chercheur·euse, architecte-urbaniste… 

Alors, terrain fertile ? Tu es en mode “permis de construire” ou toujours sur les plans ? Dans tous les cas, on espère t’avoir aidé·e à y voir un peu plus clair ! Bisous l’archi, bonnes vacances !

Continue la lecture