Élèves souriants en CAP avec livres, sacs de cours et ordinateur.
Temps de lecture : 5 minutes

Dernière mise à jour : 19 décembre 2022.

Tu veux du concret, du pragmatique… et encore du concret ? Tu te demandes donc si tu devrais entrer en Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) ? Viens par ici, on déroule ta longue vue en mettant le CAP vers ton futur ! Cap ou pas Cap ?

Qu’est-ce que le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) ? 

Le CAP ou Certificat d’Aptitudes Professionnelles est un diplôme national de niveau III. Il te donne une première qualification si tu souhaites accéder le plus rapidement possible à la vie active. Il peut en effet se préparer juste après la troisième en 1, 2 ou 3 ans

  • En deux ans, pour les élèves de 3e ;
  • En trois ans pour les élèves à besoins particuliers (Ulis, sur le point de décrocher ou voulant raccrocher…) ;
  • En un an pour les élèves venant de première ou terminale, déjà titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur ou encore aux élèves sortant de 3e avec un projet professionnel solide ainsi qu’un bon dossier scolaire. 

Les nombreuses spécialités en CAP

Il existe environ 200 spécialités de CAP, il s’agit de trouver celle qui te correspond dans les 16 domaines possibles : 

  • Agriculture, animaux ;
  • Armée, sécurité ;
  • Arts, culture, artisanat ;
  • Banque – assurances – immobilier ;
  • Commerce, marketing, vente ;
  • Construction – architecture – travaux publics ;
  • Electricité – électronique – robotique ;
  • Environnement – énergies – propreté ;
  • Gestion des entreprises, comptabilité ;
  • Hôtellerie – restauration – tourisme ;
  • Information-communication, audiovisuel ;
  • Logistique – transport ;
  • Matières premières, fabrication, industries ;
  • Mécanique ;
  • Santé – social – sport ;
  • Sciences. 

Il peut se préparer en formation initiale ou en alternance. Dans tous les cas, c’est insertion professionnelle directe quand tu passes par un CAP. Tu peux entrer en lycée professionnel, agricole ou CFA (Centre de Formation des Apprenti.es) pour le préparer. 

Programme en Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP)

La différence avec le collège est aussi grande que celle entre le français et les mathématiques. Rien à voir. Voici la liste des différents enseignements qui te seront proposés.

Les enseignements pros

Sous la forme de cours, de travaux pratiques ou encore de travaux en atelier, en intérieur ou extérieur selon la spécialité de ton cœur, les enseignements professionnels te prendront un peu plus que la moitié de ton emploi du temps. 

Élèves de CAP dans un environnement professionnel.
Élèves en travaux pratiques professionnels

Les enseignements en co-intervention

Les enseignements en co-intervention sont des cours menés en même temps par un, ou une, professeure d’une matière générale et un ou une professeure de spécialité professionnelle. 

Ils te permettent de mieux faire le lien entre les matières générales et les pratiques professionnelles, de rendre en fait plus concrets ces enseignements généraux qui, pourrais-tu penser, sont plus ennuyeux qu’utiles. 

Mais… rien de plus faux !

Tu auras toujours besoin de savoir écrire des choses, même si tu fais un métier tout ce qu’il y a de plus manuel !
Tu auras toujours besoin de calculer des choses, ne serait-ce que le prix de la chose que tu vends.
Et les enseignements généraux en CAP s’adaptent justement à ces besoins, à ces impératifs du quotidien de chacun, car il sont fondamentaux. 

En clair : la co-intervention est là pour donner du sens à tous les enseignements que tu reçois. 

Ainsi, la co-intervention est un cours avec un projet d’enseignement élaboré en commun : tout ce que tu auras à faire avec ces profs répondra à des objectifs d’acquisition de compétences et de savoirs dans les deux matières. 

Le chef d’oeuvre en Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP)

Dans les heures d’enseignements professionnels, il faut aussi compter la réalisation du chef d’œuvre.

Bon rassure-toi tout de suite, on n’attend pas de toi que tu sois Leonard de Vinci ni Frida Kahlo. Le chef d’oeuvre en Certificat d’Aptitude Professionnelle est une réalisation personnelle, matérielle ou immatérielle, qui marque la fin de ta formation. Il doit être un exemple de tout ce que tu as acquis durant ta formation, enseignements généraux et professionnels, complémentaires. Ce chef d’œuvre te permettra de mettre concrètement en valeur tes compétences professionnelles auprès d’un futur employeur. Sur un CV, dans une lettre de motivation, c’est un projet dont tu peux parler et le valoriser.

Par exemple, tu peux créer un concours, monter une exposition ou encore concevoir une mini-entreprise ou un jeu de société. L’idée c’est aussi que tu t’éclates dans un projet aux fortes dimensions professionnelles. 

Les enseignements généraux

Comme au collège, tu auras du français, de l’histoire-géo, l’EMC (enseignement moral et civique), mathématiques, physique-chimie, langue vivante, EPS.
Et aussi : prévention-santé-environnement, arts appliqués et culture artistique. C’est presque la moitié de ton emploi du temps. Certaines de ces matières s’appliquent à des activités pro, comme coiffure et biologie ou encore électricité et sciences physiques. 

Accompagnement en CAP

Au début de la première année de Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), tu passeras un test de positionnement en français et mathématiques, pour savoir où tu en es. 
L’idée de cet accompagnement est alors d’individualiser ton parcours, répondre à tes besoins individuels.

Donc, dans ton emploi du temps, il y aura des heures dédiées à : 

  • la consolidation de tes acquis (selon les résultats de ton test de positionnement), 
  • un accompagnement personnalisé comme une aide méthodo (prise de notes, faire des recherches…), 
  • un accompagnement au choix d’orientation en approfondissant certaines matières par exemple, et/ou en préparant au mieux ta poursuite d’études avec un entraînement aux concours ou examens. 

Plus de détails sur cette page

Les périodes de formation en milieu pro lors du CAP

En bref, ce sont des stages en entreprise obligatoires, aussi appelés PFMP (pour périodes de formation en milieu pro). L’objectif est de te faire découvrir comment fonctionne une entreprise et te faire vivre des situations professionnelles en conditions réelles.

Alors on n’oublie pas le « triptyque des savoirs » de la vie en société : savoir, savoir-faire et… savoir-vivre. Bien évidemment, ceci est valable pour la plus basique des politesses. Effectivement, tu n’es plus un ou une ado ici, tu es un.e stagiaire dont on attend un comportement des plus professionnels. Tu développeras notamment ton autonomie et ta responsabilité.

Selon les spécialités, ta période en milieu professionnel durera entre 12 et 16 semaines (3 ou 4 mois), réparties sur tes années d’études. 

Stagiaire de CAP en entreprise avec son tuteur de stage.
Stagiaire en entreprise

Nota Bene : pour une période dite courte (inférieure ou = à 44 jours), il est possible (et surtout légal) que le stage ne soit pas rémunéré. Par contre, au-delà de 2 mois (donc + 44 jours, consécutifs ou pas, sur une même année scolaire), tu dois recevoir une indemnisation, appelée gratification. C’est obligatoire

Admission en CAP

Mais comment se passe l’admission en CAP ?

  • Sur dossier et après avis du conseil de classe de 3e en lycée pro
  • Sur dossier et signature d’un contrat d’apprentissage en entreprise. Donc si tu veux entrer en CFA, tu dois d’abord trouver ton entreprise. 

Que faire après un Certificat d’Aptitude Professionnelle ? 

Deux options : 

  • Insertion dans la vie professionnelle : avec l’obtention d’un CAP, c’est la possibilité de trouver un travail qui demande un premier niveau de qualification. 
  • Poursuite d’études : préparer ton baccalauréat professionnel dans ta spécialité de CAP, une formation complémentaire d’un an, puis pourquoi pas une licence professionnelle aussi ? 

Et voilà ! On espère que cet article aura su t’éclairer sur les possibilités offertes par le CAP ! Et, du coup, dis bonjour à ton futur pour nous ! 😉 

Continue la lecture