BUT Informatique
Temps de lecture : 9 minutes

Article mise à jour le 20 septembre 2022.

Hello ! Tu es passionné·e par l’informatique depuis que tu es né·e ? Plus que ça : tu es né·e POUR l’informatique ? Ou alors pas du tout et c’est un intérêt naissant, mais fort ? Come here, le BUT Informatique est potentiellement fait pour toi ! 

LE BUT Informatique, qu’est-ce que c’est ? 

Le BUT, rappel

Le Bachelor Universitaire de Technologie est un diplôme national, que tu passes en trois ans, en général juste après le bac. Tu sors avec un niveau bac+3, c’est-à-dire un grade licence. 

Pour la petite histoire, le BUT = DUT + licence professionnelle. C’est la fusion des deux, en un parcours plus fluide et mieux reconnu à l’international. Le BUT garde de nombreuses caractéristiques de son prédécesseur : le lien avec les entreprises, la concentration sur la technologie, les travaux pratiques…

Ce qui change ? Les “options” deviennent les “parcours” et les “spécialités” deviennent les “mentions”. Exemple : un BUT mention Informatique, parcours réalisation d’applications : conception, développement, validation. Le “parcours” se choisit à la fin de la première année pour commencer au début de la deuxième. 

Nota Bene : le DUT reste un diplôme intermédiaire, délivré au bout de deux années de BUT. 

Le BUT Informatique : spécificités

Le BUT Informatique propose une alternance entre des cours magistraux (CM), des travaux dirigés (TD) et des travaux pratiques (TP). 600 heures de projets tutorés (PPP) s’ajoutent à cela et environ 6 mois de stage (entre 22 et 26 semaines pour la précision) en entreprise pour une formation initiale. En tout, cela fait entre 35 et 40 heures hebdomadaires, sans compter le travail perso. Et entre 1 800 et 2 000 heures sur les trois années

La formation a lieu en IUT, c’est-à-dire en institut universitaire de technologie. Tes profs seront des enseignantes et enseignants-chercheur et chercheuses ainsi que des intervenants et intervenantes venant d’une entreprise. 

La moitié des heures sera consacrée à des enseignements pratiques (informatique) et des mises en situation professionnelle (SAÉ). Le contrôle des connaissances sera réalisé en contrôle continu

Cette formation te donnera une maîtrise des techniques informatiques suivantes : 

  • programmation et langages ;
  • architecture matérielle ;
  • systèmes d’exploitation réseaux ;
  • web, internet, mobilité ;
  • système de gestion de bases de données. 

Cette formation vise une professionnalisation progressive : l’idée, c’est que tu sois opérationnel/opérationnelle et compétent/compétente dès ta sortie de BUT Informatique. Et que ton insertion professionnelle se passe de manière totalement fluide et sans douleur. Comme un accouchement avec péridurale, en somme. Et encore. L’accouchement avec péridurale ne fait qu’atténuer la douleur. Mais l’idée est aussi que tu puisses continuer tes études si tu en as la volonté. Ce BUT informatique a aussi pour but de te sensibiliser aux problématiques actuelles, telles que : 

  • sécurité des données ;
  • cloud computing ;
  • intelligence artificielle ;
  • questions sociétales, juridiques, éthiques et environnementales que posent les usages du numérique aujourd’hui. 

Compétences à acquérir durant le BUT Informatique

Le BUT Informatique fonctionne en termes de compétences : chaque cours donné doit t’aider à acquérir une ou plusieurs compétences. 

Rappel : la compétence se définit par une automatisation gestuelle ou intellectuelle. Tu les évalues dans ce qu’on appelle la “performance” : dans une situation donnée, tu dois résoudre un problème faisant appel à une ou plusieurs compétences précises. 

Les compétences communes

Les compétences listées ci-dessous et leurs détails sont directement extraites du référentiel, à consulter absolument pour comprendre les attentes de cette formation. Il est assez clair, même si un peu jargonnant (mais va falloir t’y habituer si tu veux parler l’adulte couramment comme l’anglais… 😉 #welcomeintoadulthooddarling

Réaliser un développement d’application : concevoir, coder, tester et intégrer – une solution informatique pour un client.

Optimiser des applications informatiques : proposer des applications informatiques optimisées en fonction de critères spécifiques (temps d’exécution, précision, consommation de ressources…).

Administrer des systèmes informatiques communicants complexes : installer, configurer, mettre à disposition, maintenir en conditions opérationnelles des infrastructures, des services et des réseaux et optimiser le système informatique d’une organisation.

Gérer des données de l’information : concevoir, gérer, administrer et exploiter les données de l’entreprise et mettre à disposition toutes les informations pour un bon pilotage de l’entreprise.

Conduire un projet : satisfaire les besoins des utilisateurs au regard de la chaîne de valeur du client, organiser et piloter un projet informatique avec des méthodes classiques ou agiles.

Travailler dans une équipe informatique : acquérir, développer et exploiter les aptitudes nécessaires pour travailler efficacement dans une équipe informatique.

Les matières du BUT Informatique

Les matières en général

Nous avons ici un mix entre les enseignements théoriques et les travaux pratiques. Voici une liste clairement inspirée du référentiel pour la première année de BUT Informatique

Semestre 1 d’un BUT informatique

  • Initiation au développement ;
  • Développement d’interfaces web ;
  • Introduction à l’architecture des ordinateurs ;
  • Mathématiques discrètes (où sont les mathématiques tapageuses s’il vous plaît ? Déjà qu’un seul type de maths, c’est fatigant, mais alors PLUSIEURS… Où va le monde ?! – réflexion indiscrète de la rédactrice qui se trouve très drôle, bisous)
  • Outils mathématiques fondamentaux ;
  • Gestion de projets et des organisations ;
  • Introduction aux bases de données et SQL ;
  • Économie durable et numérique ;
  • Anglais technique ; 
  • Introduction aux systèmes d’exploitation et à leur fonctionnement ;
  • Bases de la communication ;
  • Projet Professionnel et Personnel (on revient dessus plus bas #wevegoturback) ;

Semestre 2 d’un BUT informatique

  • Développement orienté objet ;
  • Développement d’applications avec IHM ;
  • Qualité de développement ;
  • Communication et fonctionnement bas niveau (Réseau & bas niveau) ;
  • Introduction aux services réseaux ;
  • Exploitation d’une base de données ;
  • Graphes ;
  • Outils numériques pour les statistiques descriptives ;
  • Méthodes numériques ;
  • Gestion de projets et des organisations ; 
  • Droits des contrats et du numérique ;
  • Anglais d’entreprise ;
  • Communication avec le milieu professionnel ;
  • Projet professionnel et personnel : métiers de l’informatique. 

Les parcours à partir de la deuxième année

Dès le troisième semestre, tu peux choisir un parcours de spécialisation parmi les 4 proposés :

  • Réalisation d’Applications : Conception, Réalisation et Validation
  • Administration, gestion et exploitation des données
  • Déploiement, intégration d’applications et management du système d’information
  • Déploiement d’applications communicantes et sécurisées

Parmi les six compétences à acquérir d’ici la fin de ton BUT Informatique, chaque parcours en approfondit trois, mais cela ne veut pas dire que les autres sont totalement laissées de côté.

Allez, on ne va pas te laisser comme ça, regardons de plus près différents parcours et les compétences que chacun favorise.

Réalisation d’applications : conception, développement, validation

Ici, tu apprendras comment créer une application de A à Z : besoin du client, conception, programmation, validation et maintenance. Master·ess of the game ! 

Compétences approfondies

  • Réaliser un développement d’application 
  • Optimiser des applications informatiques 
  • Travailler dans une équipe informatique 

Administration, gestion et exploitation des données

Administration des entrepôts de données (= base de données regroupant les données importantes de l’entreprise) et visualisation/compréhension de ces données pour développer des applications décisionnelles. Les données fonctionnelles de l’entreprise sont importantes car elles servent à la prise de décision par l’entreprise (avec des stats et autres…). 

Compétences approfondies : 

  • Gérer des données de l’information 
  • Conduire un projet 
  • Travailler dans une équipe informatique

Déploiement, intégration d’applications et management du système d’information

Développement d’applications et pilotage de projets en lien avec la transition numérique des organisations. Let’s go vers le numérique, babes !

Compétences approfondies : 

  • Réaliser un développement d’application 
  • Conduire un projet 
  • Travailler dans une équipe informatique

Déploiement d’applications communicantes et sécurisées

Deux axes majeurs dans ce parcours : 

  • l’installation, la configuration des systèmes d’exploitation, le déploiement et la sécurisation des réseaux ;
  • l’installation et la configuration de services applicatifs et développement d’applications client-serveur répondant aux demandes d’une organisation. 

Compétences approfondies : 

  • Réaliser un développement d’application 
  • Conduire un projet 
  • Travailler dans une équipe informatique. 

Point d’attention : bien vérifier que ton IUT propose le parcours souhaité. 

L’alternance et les stages en BUT Informatique

L’alternance

Tout d’abord, à savoir que la première année de BUT Informatique se prépare plutôt en formation initiale. C’est à partir de la deuxième année que tu peux te trouver une alternance, avec des contrats d’apprentissage ou de professionnalisation. Si toutefois tu souhaites tenter les trois années en alternance, tu auras ton volume horaire de cours réduit de 15% en première année, puis 20% en deuxième et 15% en troisième année. 

Les stages

D’après le référentiel, il semble que les stages soient également à partir de la deuxième année. En tout, si tu es en formation initiale, tu as à peu près 6 mois de stage à faire (de 22 à 26 semaines), potentiellement sur les deux années, donc trois mois en deuxième et trois mois en troisième année. 

Le projet professionnel et personnel & le SAÉ en BUT Informatique

Focus sur le projet professionnel et personnel (PPP)

En quelques mots, le PPP est un document écrit, presque une sorte de journal, où tu mènes une réflexion mêlant tes ambitions professionnelles et le monde réel de l’entreprise. L’idée ? Te rendre acteur et actrice de ta formation et te projeter concrètement dans ton futur métier. 

Buts du PPP : 

  • t’aider à définir/préciser un projet de vie professionnelle,
  • réfléchir avec cohérence à ton orientation,
  • confronter ton projet avec les réalités du monde professionnel,
  • développer une réflexion critique vis à vis des informations multiples et parfois contradictoires que tu recueilleras (dans une démarche d’interview-métier, par exemple, ou pendant un stage),
  • pouvoir changer d’avis sur ta position première (parce qu’il n’y a que les imbéciles qui ne se remettent pas en question 😉)

Ainsi, si tu te rends compte que l’informatique n’est pas exactement ce que tu veux faire, tu as tout le loisir de t’en rendre compte durant la première année, par exemple. C’est toujours important d’avoir des arguments solides et une réflexion cohérente dans tout ce que tu fais. Ce document est là en tant que fil rouge de ton cursus mais aussi pour t’aider à réaliser si tu t’es trompé·e de chemin. Et dans ce cas : pas de panique, ça peut arriver à tout le monde, même aux meilleurs ! Ta vie, ton chemin, se construisent au fur et à mesure et se tromper est parfois un super moyen pour rebondir. Et surtout : ce n’est PAS grave. Enfin, ce document peut aussi – bien évidemment – servir à renforcer tes ambitions d’informaticien/informaticienne qui va tout déchirer dans le game 😉

Interventions et actions pédago du PPP

De nombreuses interventions de professionnel/professionnelles et actions pédagogiques sont ainsi prévues, telles que :

  • réaliser un bilan personnel pour “mieux se connaître pour mieux réussir” ;
  • s’initier à la recherche documentaire : marché de l’emploi, son évolution, et les entreprises du bassin ;
  • découvrir des structures sur l’emploi et la formation : la Cité des Métiers, la Chambre de Commerce et d’Industrie, le Centre des Jeunes Dirigeants…;
  • rencontrer des professionnel/professionnelles et dirigeants/dirigeantes d’entreprises, prendre des contacts avec le milieu pro local, visiter des entreprises ;
  • réfléchir sur la poursuite d’études et les trajectoires pro ;
  • participer au forum sur la mobilité internationale (DUETI, VIE/VIA, aides financières…) ;
  • produire un rapport écrit et exposer les points principaux à l’oral

Le SAÉ en BUT Informatique

« What’s this ? » te demandes-tu très justement. Eh bien, ma chère/mon cher, la SAÉ est une brillance moderne, un bijou de pédagogie… Bref, ce sont les situations d’apprentissage et d’évaluation. En fait, au lieu du contrôle écrit ou oral un peu bête et méchant que tu aurais pu avoir, tu te retrouves en situation pratique, individuelle ou collective. Et tu es évalué·e sur cette performance.

Pourquoi est-ce brillant ? Parce qu’en situation pratique, tu peux mettre à l’épreuve tes compétences et savoir celles que tu maîtrises ou pas. C’est ce que tes encadrants cherchent à évaluer aussi.
Pour une SAÉ réussie, une compétence validée.  

Quelques exemples de SAÉ en BUT Informatique : 

  • développer une application permettant la création, la modification et la consultation des données d’une organisation ;
  • techniques pour apprendre à bien comprendre les attentes exprimées par un client non professionnel ;
  • développer un site web dynamique ;
  • … 

Les profils qui intègrent le BUT Informatique

Attendus Parcoursup

Ici sont repris les attendus Parcoursup tels qu’ils ont été écrits pour cette mention. C’est à dire les pré-requis, les aptitudes demandées, pour pouvoir être admis en BUT Informatique. Pour information, ces « attendus » sont présents et peuvent être consultés dans chaque fiche de formation d’un BUT Informatique sur la plateforme.  

COMPÉTENCES GÉNÉRALES

  • Avoir une maîtrise du français permettant de s’exprimer, d’acquérir de nouvelles compétences, de structurer un raisonnement, un écrit,
  • Avoir une connaissance suffisante de l’anglais permettant de progresser pendant la formation,
  • S’intéresser à son environnement social et culturel,
  • Être capable de conceptualisation et d’abstraction,
  • Être actif et active dans sa formation : travailler en autonomie et en groupe, écouter, participer et avoir envie d’apprendre.

COMPÉTENCES TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES

  • Avoir des bases scientifiques et/ou technologiques,
  • Avoir un bon esprit logique et rationnel.

QUALITÉS HUMAINES

  • Avoir une première réflexion sur son projet professionnel,
  • Avoir l’esprit d’équipe et savoir s’intégrer dans les travaux de groupe via les projets, travaux pratiques,
  • Savoir s’impliquer dans ses études et fournir le travail nécessaire à sa réussite.

Les spécialités et filières à privilégier au bac

Les filières à privilégier si tu veux aller en BUT Informatique seraient plutôt un baccalauréat technologique et des filières comme STI2D ou STMG spécialité Gestion des système d’information.

Si tu es en bac général, tu peux prendre ces spécialités : 

  • Mathématiques ;
  • NSI (= Numérique et sciences informatiques) ;
  • Sciences de l’Ingénieur ;
  • Physique-Chimie ;
  • Sciences de la Vie et de la Terre ;
  • Sciences économiques et sociales. 

Cette formation peut aussi accueillir des bacheliers et bachelières professionnel·les, issu·es des spécialités en lien avec l’informatique, telles que : 

  • Micro-informatique, réseau, installation et maintenance ;
  • Systèmes électroniques numériques. 

L’admission

C’est une formation sélective et l’inscription se passe sur le fantastique Parcoursup. D’abord, l’équipe pédagogique regardera ton dossier. Ensuite, tu pourras passer des tests et/ou entretiens

Si jamais tu es en première ou deuxième année de licence, ou en classe préparatoire, tu peux potentiellement être admis·e sous réserve de la décision du jury.

Les débouchés après un BUT Informatique

Les études après un BUT Informatique

En général, avec un grade licence, si tu veux continuer tes études, tu pars en master. Voici les mentions qui seraient les plus adaptées : 

  • Informatique des organisations ; 
  • Informatique fondamentale et appliquée. 
  • MIAGE : Méthodes informatiques appliquées à la gestion d’entreprises
  • IAE ou école de commerce

Tu peux aussi intégrer une école d’ingénieur proposant la spécialité informatique. Voici deux écoles qui pourraient t’intéresser : 

Et sinon, le fait de ne pas avoir fait disparaître le DUT permet de se réorienter plus facilement si besoin. 

Les métiers possibles après un BUT Informatique

Une fois ton diplôme en poche, si tu en as marre des études (totalement ton droit), tu peux te retrouver dans une entreprise de service numérique, mais aussi dans la production industrielle, la finance, la logistique… En soit, nombreux sont les domaines qui ont besoin d’informaticien·ne, ne serait-ce que parce qu’aujourd’hui, ne pas avoir de site internet, c’est manquer de visibilité. 

Voici quelques idées de métiers que tu pourrais faire après un BUT Informatique

This is the end… On espère que tu as apprécié cette lecture et que tu as un peu mieux compris en quoi consiste le BUT Informatique ! Au plaisir, futur·e informaticien·ne ! La bise ! 

Continue la lecture