baccalauréat professionnel groupe de travail
Temps de lecture : 6 minutes

Dernière mise à jour : 1 décembre 2022.

Baccalauréat professionnel ou not baccalauréat professionnel ? That is the question ! Voix royale pour entrer dans le monde du travail ou bien nécessité de poursuivre ses études en se spécialisant (via un BTS) ? Nous t’aidons à y voir plus clair et démêler ce mur de reflexion face auquel tu te trouves. Allez, viens par ici, on éclaire ta lanterne !

Qu’est-ce que le baccalauréat professionnel ? 

Des enseignements professionnels

La filière professionnelle, plus communément appelée le bac professionnel, ou bac pro, est un diplôme national, c’est-à-dire que les enseignements sont les mêmes partout en France. 

Il se concentre sur des enseignements professionnels selon une spécialité et dure trois ans : seconde, première et terminale. Il peut aussi durer deux ans si tu as passé un CAP ou une seconde générale et technologique avant. Tu peux également l’obtenir grâce à une VAE, c’est-à-dire une Validation des Acquis de l’Expérience. C’est un diplôme de niveau IV

Que les choses soient claires : la voie pro te prépare à travailler dans un secteur particulier, parfois même pour un métier en particulier. Choisis-la si tu es sûr.e de toi. Pour cela, une seule solution : se ren-sei-gner ! Et c’est justement ce qui se passe là, sous tes yeux ébahis, dans cet article 😉

Tu peux préparer ton baccalauréat professionnel dans des lycées professionnels privés ou publics, ainsi que dans des Centres de Formations des Apprentis (CFA) ou encore dans les Maisons familiales rurales (MFR). 

L’idée du baccalauréat professionnel ? Accéder rapidement au délicieux monde du travail… Mais tu peux aussi continuer tes études dans l’enseignement supérieur

Les filières professionnelles du baccalauréat

Il existe environ une centaine de spécialités du bac pro, 105, si les calculs de la rédactrice sont justes. 

Sans te mettre les 105 ici (je sais que ton temps est précieux), voici les différentes familles de métiers et le nombre de spécialités de chacune

  • Métiers de l’aéronautique (4)
  • Métiers de l’agencement, de la menuiserie et de l’ameublement (3)
  • Métiers de l’alimentation (3)
  • Métiers de l’hôtellerie et restauration (2)
  • Métiers de la beauté et du bien-être (2)
  • Métiers de la construction durable, du bâtiment et des travaux publics (8)
  • Métiers de la gestion administrative, du transport et de la logistique (3)
  • Métiers de la maintenance des matériels et des véhicules (6)
  • Métiers de la mer (4)
  • Métiers de la réalisation d’ensembles mécaniques et industriels (7)
  • Métiers de la relation client (3)
  • Métiers des études et de la modélisation numérique du bâtiment (3)
  • Métiers des industries graphiques et de la communication (3)
  • Métiers des transitions numérique et énergétique (7)
  • Métiers du pilotage et de la maintenance d’installations automatisées (4)
  • Nombre de spécialités hors familles de métiers (36)

Dans l’enseignement agricole : 

  • Métiers de l’alimentation-bio-industrie-laboratoire (2)
  • Métiers de la nature – jardin – paysage – forêt (3)
  • Métiers des productions (7)
  • Métiers du conseil vente (3)

A la fin de ta troisième, tu fais des vœux d’orientation. Si tu veux entrer en seconde pro, tu choisis une famille de métiers (cf. juste au-dessus) ou une spécialité hors des familles de métiers (36). 

Si tu viens d’obtenir ton CAP, tu peux continuer en baccalauréat professionnel à partir de la première, dans une spécialité en lien avec ton CAP, of course.

Quel est le programme commun à toutes les spécialités ? 

Le tronc commun de chaque bac Pro

Il y a bien des matières communes à toutes les spécialités : 

  • Français
  • Mathématiques
  • Physique-Chimie
  • Enseignement Moral et Civique
  • Langues vivantes
  • Arts appliqués et cultures artistiques 
  • Education physique et sportive (EPS)

Et aussi, des enseignements théoriques et pratiques en lien avec la spécialité choisie. Ils permettent “l’acquisition de connaissances, de techniques, de méthodes, de savoir-faire et de postures professionnelles. Ils reposent sur les attendus fixés par les référentiels des diplômes définis par arrêtés.” Eduscol

Le bac professionnel inclut également des périodes de formation en milieu professionnel (ou PFMP), ou stages de formation professionnelle en entreprise. Sur les trois ans, tu devras effectuer entre 18 et 22 semaines de stage. C’est-à-dire : entre 4 et 5 mois de stage en tout dans tes années de bac pro. 

Aparté sur le bac pro agricole

Le bac pro agriculture est particulier. Il se compose, sur trois ans : 

  • d’enseignements professionnels : les techniques pros et sciences économiques ;
  • de 4 modules d’enseignements généraux communs aux spécialités du bac pro agricole ;
  • d’un stage collectif sur l’éducation à la santé et au développement durable et des périodes de formation en milieu pro ;
  • De travaux pratiques renforcés

Comment travaille-t-on en baccalauréat professionnel ? 

Observer et expérimenter

En bac pro, tu auras des mises en situation, en individuel ou petit groupe. 

Des réalisations professionnelles

Une technique d’enseignement utilisée en bac pro ? Le mode projet, ou démarche projet. Cela permet de faire le lien entre les différents enseignements et de parvenir à des réalisations très concrètes et professionnelles. 

Le “chef d’œuvre”, projet phare du baccalauréat pro

La réalisation du “chef d’œuvre » est obligatoire. C’est un projet qui se veut la somme de tout ce que tu auras appris durant tes années de formation : compétences générales, transversales, ainsi que professionnelles, qui auront été travaillées, en rapport avec ta spécialité et ton projet professionnel. Élément important : tu as deux ans pour mener ce “chef d’œuvre » à bien (période terminale = première et terminale). 

Comment entrer en bac pro ? 

Avec un dossier de candidature, c’est-à-dire les résultats et bulletins scolaires. Aussi, une lettre de motivation; ou encore la justification d’une expérience dans un secteur lié au bac professionnel auquel tu souhaites candidater. Enfin, tu peux aussi passer un entretien de motivation

Les épreuves du baccalauréat professionnel

Cela fonctionne avec des “contrôles en cours de formation” ou CCF mais aussi des épreuves à la fin de l’année de terminale. Les CCF se déroulent à l’établissement et/ou en milieu professionnel. L’idée ? Permettre d’étaler l’évaluation des compétences dans certaines disciplines et ainsi s’adapter au rythme d’apprentissage et d’acquisition des compétences des élèves. Les épreuves terminales se composent notamment de la présentation d’un chef d’œuvre devant un jury.

Que faire après un baccalauréat professionnel 

Quand tu fais un bac pro, beaucoup de monde s’attend à te voir intégrer le monde du travail à la seconde où tu as ton bac en poche. Ce que tu peux faire. C’est, après tout, ce à quoi ton bac t’a préparé et pas aux études longues. Mais tu as le choix : si tu n’as pas tellement envie de gérer un marché du travail à 18 balais, ou tout autre raison t’appartenant et certainement très bonne, tu peux poursuivre tes études.

Poursuivre ses études après le bac pro

Selon ta spécialité en bac pro, tu peux t’orienter différemment, selon tes envies d’études longues ou courtes.

Poursuivre par une formation en un an

Tu peux poursuivre avec une formation en un an, pour approfondir avec une spécialisation ou une nouvelle compétence.

  • Les CS, ou Certificat de Spécialisation : c’est pour celles et ceux qui ont fait un bac pro dans le domaine de l’agroalimentaire ou agriculture. L’idée est de te donner des compétences autour de ton domaine de spécialisation, par exemple dans la comptabilité ou la vente.
  • Les FCIL, ou Formations Complémentaires d’Initiative Locale : ce diplôme répond aux besoins précis des entreprises d’un bassin d’emploi ou territoire. Cette année permet de se spécialiser, par exemple si tu as fait un bac pro dans la gestion, tu peux faire une FCIL en secrétariat médical. Formation dans un lycée pro ou école privée en alternance. Admission directement auprès des lycées.
  • Les MC ou Mentions Complémentaires : ces formations recrutent sur dossier. Tu choisis une MC en lien avec ta spécialité de bac pro, par exemple en relation avec la cuisine si tu as un bac professionnel cuisine. Certaines sont accessibles par Parcoursup.

Les formations en deux ou trois ans après un bac pro

  • Le BTS ou Brevet de Technicien Supérieur : formation en deux ans, les bacheliers et bachelières professionnel.les qui souhaitent continuer leurs études en établissement public avec un BTS ou BTSA (agricole) sont prioritaires. Il est possible de faire ton BTS en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, c’est-à-dire en alternance. L’admission se fait avec Parcoursup.

Nota Bene : les bacs pros peuvent bénéficier d’une année de préparation à l’entrée en section de technicien supérieur (STS) ; c’est une classe passerelle. Cette année concerne notamment les élèves de terminale avec un avis favorable du conseil de classe mais n’ayant reçu aucune proposition d’admission en BTS sur cette plateforme qu’on ne nomme plus.

  • Le BUT ou le Bachelor Universitaire de Technologie : il y a des programmes aménagés de BUT qui permettent une mise à niveau et sinon tu l’as en trois ans. L’accès se fait par Parcoursup, il est très sélectif.
  • Tu peux aussi avoir accès à des écoles spécialisées, comme certaines d’art, de commerce, de comptabilité, auxiliaire de puériculture, aide-soignant…

Les formations « longues » : objectif bac+5 après un bac professionnel?

  • Tu peux t’inscrire en licence. C’est une formation en trois ans, mais certaines universités te proposeront de la faire en 4 ans. Pourquoi ? Ce type d’études est carrément aux antipodes de l’enseignement reçu en baccalauréat pro : très théorique. Ce qui peut donc te mettre en difficulté. Pour résoudre ce problème, les universités te proposent différents systèmes de remise à niveau… et il faut absolument garder en tête que c’est pour te permettre de réussir. On ne peut pas te demander de gérer dans une formation pour laquelle d’autres étudiants et étudiantes auront été préparé.es pendant trois ans dans la filière générale du lycée. Notamment avec les matières générales. Garde aussi en tête que ta réussite leur bénéficie également, par exemple pour leur taux de réussite… Et après la licence, il y a le master. Ce qui fait un cursus en 5 ou 6 ans, si tu continues après la licence.
  • Quelques CPGE, donc Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles, t’accueilleront pour deux ou trois ans pour des admissions en école d’ingé ou de commerce.

L’insertion professionnelle après un bac pro

En sortant de ton bac pro, tu peux bosser dans les métiers auxquels tu t’es préparé.e grâce à ta filière, par exemple :

Nous espérons que cet article t’aura été utile pour y voir plus clair ! N’hésite pas à nous partager tes retours et expériences sur nos réseaux sociaux !

Continue la lecture